Coca-Cola accepte du bitcoin

Coca-Cola accepte du bitcoin

Dans un communiqué de presse, le PDG de Centrapay, la plateforme de paiement néo-zélandaise a annoncé un partenariat commercial avec Coca-Cola Amatil. Il s’agit de l’entreprise qui distribue la boisson en Australie et en Nouvelle-Zélande.

Coca-Cola accueille accepte désormais les bitcoins et autres crypto monnaies dans ses 2000 distributeurs installés en Nouvelle-Zélande. Pour effectuer l’achat, un système très simple a été mise en place. Il suffit aux utilisateurs d’installer Sylo Smart Walley, une application qui combine un système de messagerie privée et un portefeuille numérique. Ensuite, il faut scanner le code QR et appuyer sur le distributeur automatique pour effectuer l’achat grâce aux bitcoins.

Même si cela n’est pas encore arrivé en Europe et aux États-Unis, le PDG de Centrapay explique que l’objectif de ce partenariat est d’encourager l’adoption de la crypto monnaie et de prouver leur engagement pour le développement d’un web décentralisé. Un geste fort car l’entreprise s’est associée à une marque puissante consommée partout dans le monde.

Lire aussi : Un dealer perd 53,6 millions d’euros de bitcoin dans une décharge

« Maintenant que nous avons montré que cela peut fonctionner en Australie et en Nouvelle-Zélande, nous cherchons à développer l’entreprise au niveau mondial (…) Nous avons établi une présence en Amérique du Nord et nous ciblerons ensuite le marché américain avec des innovations en première mondiale », a déclaré le PDG de Centrapay, Jérôme Faury.

“Ce partenariat présente un avantage en cette période de pandémie de coronavirus, car il réduit les contacts physiques et répond aux préoccupations en matière d’hygiène”, indique le communiqué de presse.

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *