Zimbabwe : un opposant en prison pour avoir insulté le président sur WhatsApp

Zimbabwe : un opposant en prison pour avoir insulté le président sur WhatsApp

Le conseiller municipal de l’opposition au Zimbabwe Chrispen Rambu est soupçonné d’avoir traité le président Emmerson Mnangagwa ”d’idiot” pour sa gestion de la pandémie du covid-19 dans le pays. Ce dernier a été convoqué par la police pour avoir “ insulté ” le chef de l’Etat, a rapporté une association d’avocats.

Chrispen Rambu, conseiller municipal à Chipinge, dans la province du Manicaland et membre du principal parti d’opposition, le (MDC), a été convoqué par la police. Il a été inculpé pour insulte au président de la République Mnangagwa et pour avoir sapé son autorité.

“Ramaphosa vient d’annoncer un plan de relance de l‘économie de 500 milliards de rands (25 milliards d’euros, NDLR). En le voyant s’exprimer à la nation et en le comparant à ED (initiales d’Emmerson Mnangagwa, NDLR), il n’y a pas de doute que nous avons un idiot à la tête de l’Etat”,  avait écrit l’homme interpellé.

Le conseiller municipal et opposant est accusé d‘être l’auteur d’un message WhatsApp envoyé où il comparait le président zimbabwéen à son homologue sud-africain Cyril Ramaphosa dans la gestion de la pandémie de Covid-19.

En effet, le Zimbabwe fait parti des pays les plus touchés en Afrique. À ce jour, les autorités du pays ont  rapporté une trentaine de cas de contamination au Covid-19.

Lire aussi: Maroc : des chercheurs inventent un masque de détection automatique du Covid-19

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *