Côte d’Ivoire : Des débris d’une fusée chinoise tombent du ciel

Côte d’Ivoire : Des débris d’une fusée chinoise tombent du ciel

Le retour vers la Terre d’une capsule spatiale chinoise s’est soldé par un échec. L’engin expérimental avait été envoyé dans l’espace depuis la fusée Longue Marche 5B.

Certains débris en métal plus lourds sont tombés dans l’océan Atlantique selon nos informations. D’autres ont été retrouvés dans plusieurs villages  de la Côte d’Ivoire, après une descente non maîtrisée.

Depuis le début de cette semaine, plusieurs habitants des villages du pays ont signalé la  chute d’objets métalliques. Ainsi, les photos de ces débris se sont retrouvées sur les réseaux sociaux. De plus, de nombreux villageois disaient avoir entendu une grosse explosion et des bruits de chute. 

L’astrophysicien, Jonathan McDowell du Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics a déclaré dans un tweet illustré par l’image d’un de ces débris retrouvés en Côte d’Ivoire, l’ : « Un des objets de 12 m de long s’écrase sur le village de Mahounou en Côte d’Ivoire. Il se trouve directement sur la voie d’entrée CZ-5B, à 2100 km en aval du point localisé par Space-Track. Il est possible qu’une partie d’un étage ait traversé l’atmosphère jusque-là ».

 
La responsabilité de la Chine pourrait être engagée si les enquêtes concluaient que les éléments provenant de la fusée Longue marche 5 avait causé des morts. Ce qui n’est pas le cas ont rappelé les experts. 

Néanmoins, à N’Guinou, un village du centre de la Côte d’Ivoire, (à environ 200 kilomètres d’Abidjan) , la toiture d’une habitation a été perforée par un tube métallique, selon des témoignages.

A noter que la Convention sur la responsabilité internationale pour les dommages causés par des objets spatiaux de 1972 stipule qu’un Etat « a la responsabilité absolue de verser une réparation pour le dommage causé par son objet spatial à la surface de la Terre ».

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *