WhatsApp limite encore le nombre de partages

WhatsApp limite encore le nombre de partages

WhatsApp prend une nouvelle mesure contre les fausses informations. Elle a remarqué que les fakes news sont très virales en ces temps de pandémie du coronavirus, la désinformation s’est érigée en règle d’or. L’entreprise , qui n’autorise que 5 partages par publication passe à une autre étape en limitant à une seule. WhatsApp rassure qu’elle veut demeurer une « application de conversation personnelle ».

« Nous mettons désormais en place une limite pour que ces messages ne puissent être transférés que vers une discussion à la fois », décide ce géant de la Silicon Valley.

Le chiffrement bout en bout, affirme l’entreprise américaine , ne lui permet pas de lire les messages envoyés chaque jour. Même si elle sait qu’il y en a qui sont utiles, c’est-à-dire qui servent à recevoir des conseils de médecins et s’informer , il y a aussi beaucoup qui désinforment. La hausse significative des transferts peut être un terreau fertile à la propagation de fausses informations.

« Nous savons que de nombreux utilisateurs transfèrent des informations utiles, ainsi que des vidéos drôles, des mèmes et des réflexions ou des prières qui ont de l’importance à leurs yeux, écrit l’entreprise. Toutefois, nous avons également remarqué une hausse significative des transferts, que les utilisateurs trouvent trop nombreux, et qui peuvent contribuer à la propagation de fausses informations. »

L’entreprise se réjouit d’avoir réduit de 25 % les transferts de message dans le monde entier avec sa limite de 5 partages.  C’est l’une de ses manières pour contenir la viralité des fausses informations.

WhatsApp a fait sa part. Il revient à chacun de savoir quoi transférer.

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *