Opera et Worldreader fournissent des livres électroniques aux enfants et étudiants

Opera et Worldreader fournissent des livres électroniques aux enfants et étudiants

Opera et Worldreader ont uni leurs forces pour fournir des livres électroniques aux enfants et aux étudiants pendant l’épidémie de Covid-19, alors que les écoles restent fermées et plus de trois milliards de personnes «confinées» dans le monde.

À partir de cette semaine, les livres seront accessibles via le navigateur Opera Mini, ainsi qu’une toute nouvelle application Web conçue pour les enfants, a déclaré Worldreader. 

La nouvelle application BookSmart de Worldreader, propose une grande variété d’ebooks dédiés aux enfants.

La version régulière de l’application Worldreader, qui fournit des livres électroniques pour les jeunes lecteurs adultes, propose des centaines de livres pour l’apprentissage et le plaisir, dans des catégories comme Apprendre, Santé et Carrière. 

Plus de 100 000 personnes en ont déjà lu chaque mois, et de nouveaux lecteurs se joignent chaque jour. Les deux applications sont accessibles à partir du navigateur Opera Mini, après avoir appuyé sur l’icône de numérotation rapide Worldreader. 

Les utilisateurs pourront cliquer sur une bannière les amenant à la nouvelle application pour enfants, BookSmart.  «Grâce à la technologie mobile, nous sommes en mesure de soutenir la distribution de livres électroniques et de répondre aux besoins de millions de personnes grâce à la portée massive du navigateur Opera Mini en Afrique», a déclaré Rebecca Chandler Leege, directrice de l’impact chez Worldreader. 

Selon l’UNESCO , 82% des apprenants du monde avaient été exclus des programmes d’enseignement et d’éducation traditionnels en raison de l’éloignement social.

Les solutions numériques sont essentielles pour maintenir la lecture des élèves lorsque les écoles sont fermées . Avec les applications Worldreader, les enfants et les jeunes peuvent maintenir leurs compétences en lecture, apprendre de nouveaux sujets et profiter des livres d’évasion fournis pendant cette pandémie.

Lire aussi : Namibie : A 23 ans, Emma Theofelus est vice-ministre des technologies

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *