Coronavirus : Les entreprises se  mettent au télétravail

Coronavirus : Les entreprises se mettent au télétravail

 Le coronavirus a d’énormes répercussions sur les entreprises du monde entier. Pour faire face à ce problème, plusieurs imminentes personnalités ont suggéré que le personnel des entreprises et institutions travaille à domicile.

« Si vous pouvez travailler de la maison, vous devez le faire. Maintenant. ». Cet appel d’un professeur d’universités, repris jeudi par le Premier ministre, François Legault, a été entendu. La Banque Nationale, la firme Google, Desjardins, et bien d’autres organisations invitent leurs employés à travailler de leur domicile.

Ceux qui n’ ont pas l’habitude de travailler à domicile risquent de découvrir un domaine plus relaxant,  grâce à des d’outils qui permettent désormais d’accomplir ses tâches de partout, sur l’appareil sur les messageries professionnelles modernes, comme Slack et Teams. Ces outils permettent par exemple de rester continuellement en contact avec ses collègues,  que l’on soit sur un téléphone, un ordinateur ou sur le Web. 

 Les travailleurs peuvent aussi utiliser des logiciels pour effectuer des réunions en ligne, des outils de gestion de projets dans le nuage et des zones de travail pour s’informer en temps réel sur des documents.

Pour l’instant, en Amérique du Nord, la plupart des entreprises sont déjà équipées pour le télétravail. Ils invitent ainsi leurs employés à rester à la maison. Si le COVID-19 continue à se propager, toutes les PME devront mettre en place la gouvernance et la sécurité nécessaire pour permettre aux gens de travailler d’une façon sécuritaire, connectée et collective 

 Heureusement, plusieurs des outils numériques, comme Office 365, Zoho ou G Suite de Google, permettent de le faire, et sont peut-être même déjà utilisés par ces entreprises.

Google annonce l’ouverture de certaines fonctionnalités réservées autrefois aux grandes entreprises au début du mois de mars.   Zoho pousse quant à elle, offre gratuitement pendant la crise tous ses outils pouvant servir au télétravail dans un nouveau service, Remotely.

Microsoft a aussi revu sa stratégie entourant le télétravail à cause de la crise de la COVID-19. L’entreprise met en place un nouveau forfait gratuit de sa messagerie Teams. Ce forfait, qui était auparavant réservé aux utilisateurs institutionnels chinois, sera désormais accessible partout dans le monde.

Related Post

One Comment

  • · Edit

    c’est une opportunité . Même si tout tourne au ralenti, il y aura un gain de temps, léger soit-il.

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *