Coronavirus : Facebook incite au télétravail à Londres et Singapour

Coronavirus : Facebook incite au télétravail à Londres et Singapour

Des employés ont été testés positifs au coronavirus (Covid-19) poussant Facebook à fermer ses bureaux de Londres et Singapour. Les salariés de ces deux filiales ont été mis en télétravail.

Facebook a fermé deux de ses bureaux pour le moment. A Londres et à Singapour, les employés sont incités à travailler depuis chez eux. Le télétravail est donc une des solutions trouvées par Facebook pour limiter la propagation du coronavirus.

Facebook a annoncé avoir fermé ses bureaux pour procéder à des  « nettoyages en profondeur », après qu’un employé du réseau social dans l’archipel d’Asie du Sud-Est a été testé positif au nouveau coronavirus.

Après identification d’un cas dans les équipes basées à Singapour, « nous avons immédiatement fermé les zones affectées pour un nettoyage en profondeur et conseillé à nos employés basés dans les zones affectées de travailler depuis chez eux jusqu’au 13 mars », a indiqué le groupe américain dans un communiqué.

Le coronavirus, détecté dans la province de Wuhan, en Chine, a infecté plus de 100.000 personnes et fait au moins 3.456 morts dans 93 pays et territoires, selon un bilan de l’AFP réalisé à partir de sources officielles.

Aux Etats-Unis, tous les géants de la tech – Amazon, Microsoft, Google et Facebook- recommandent à leurs employés de l’État de Washington (nord-ouest) de travailler si possible de chez eux. 

Related Post

One Comment

  • le télétravail comporte aussi des risques professionnels, amplifiés par l’éloignement et l’isolement … il faut également des mesures de prévention !

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *