WhatsApp : près de 500 000 conversations accessibles sur Google

WhatsApp : près de 500 000 conversations accessibles sur Google

Un nouveau scandale vient d’éclater. Des conversations de WhatsApp sont retrouvées sur Google. Elles ont été facilement indexées par les moteurs de recherche. WhatsApp : près de 500 000 conversations accessibles sur Google selon nos informations.

Dans le même temps, des discussions privées sont aussi concernées. Le média VICE a tenté de poser la question aux équipes de Facebook et de WhatsApp. Il n’a reçu aucun message d’explication.

Google a expliqué ce pour quoi les pages sont indexées sur sa plateforme : « les moteurs de recherche comme Google et d’autres listent les pages du Web ouvert. C’est ce qui se passe ici. Ce n’est pas différent de tous les cas où un site autorise la liste publique des URL. Nous proposons des outils permettant aux sites pour bloquer le contenu répertorié dans nos résultats » .

Les liens des groupes accessibles

Un journaliste vient de découvrir qu’il est possible de rechercher sur Google le nom d’un groupe WhatsApp, le trouver et le rejoindre, sans que personne n’ait à l’autoriser.

La façon dont cela fonctionne est liée à la fonctionnalité « inviter à se regrouper via un lien », qui est utile pour les groupes avec beaucoup de membres. Ceci est dû au fait que les liens des groupes sont publiés sur internet en général.

Dès que le lien est publié quelque part, ces groupes sont indexés sur Google, ce qui signifie que les liens vous permettant de rejoindre sont complètement consultables. 

Lorsque vous rejoignez un groupe, vous ne pourrez voir aucun message envoyé avant votre adhésion, mais les numéros de téléphone des membres sont facilement accessibles, tout comme leurs images.

Dans un contexte comme celui-ci, les extrémistes et des groupes de vente de produits illicites peuvent exploiter ces failles.

Lire aussi : Ecobank Fintech challenge, annoncé

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *