La cryptomonnaie Simbcoin bien accueillie au Burkina Faso

La cryptomonnaie Simbcoin bien accueillie au Burkina Faso

La cryptomonnaie Simbcoin vient de faire son entrée eau Burkina Faso. La fièvre même des monnaies électroniques ne fait qu’augmenter dans le monde et en Afrique. Le Burkina Faso, pays des hommes intègres s’ajoute à la liste de ces pays optant pour cette monnaie.

Le 1er février dernier, au Burkina, le président de Global Investment Tading (GIT), le Camerounais Simb Émile Parfait et le représentant Afrique de l’Ouest de SIMBCOIN, Mahamadou To ainsi que leurs amis ont lancé une « monnaie numérique panafricaniste »

Comme la monnaie ordinaire, la cryptomonnaie vient s’installer également dans le quotidien des burkinabés, « La crypto-monnaie est un phénomène mondial. Ce n’est pas seulement l’histoire d’une communauté ou d’un pays », a indiqué le président du comité d’organisation, Ousmane Koanda lors de la cérémonie du lancement.

Aux personnes réticentes, qui ont du doute pour y adhérer,  « La cryptomonnaie a restructuré nos économies et changé à tout jamais notre façon de faire les échanges », a-t-il ajouté, tout en précisant que la cryptomonnaie est révolutionnaire.

Pour président,  la cryptomonnaie simbcoin vient pour éliminer la pauvreté de gré ou de force. A cet, il invite les uns les autres à faire le choix par les mots du concepteur du SIMBCOIN, Simb Émile Parfait, « nul n’a le droit d’être heureux tout seul », « Nous ne devons pas rater cette révolution monétaire sous aucun prétexte », a-t-il martelé.

Plusieurs personnalités étaient au lancement dont Mahamadou To, le Représentant Afrique de l’Ouest de SIMBCOIN, Formateur et Trader de crypto-monnaie et Conseiller en investissement en bourse.

Selon lui, il faut aller tous à la cryptomonnaie, « Nos monnaies traditionnelles sont appelées à disparaître un jour; cela répond à la nature évolutive des choses », a-t-il déclaré tout en précisant que « la prochaine monnaie s’appelle la crypto-monnaie ».

Mahamadou To, indique que les grandes puissances ont déjà opté pour la crypto-monnaie. Mais nos Etats ne doivent pas rester en marge de cette révolution numérique monétaire. « Nous avons raté la révolution agricole et industrielle », a regretté le Promoteur et Formateur en Crypto-monnaie avant d’enchaîner: « Nous ne devons sous aucun prétexte rater cette révolution monétaire ».

Lire aussi : WhatsApp : Voici ces mises à jour attendues en 2020

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *