Cryptomonnaies : La startup nigériane Bifxt lève 15 millions de dollars

Cryptomonnaies : La startup nigériane Bifxt lève 15 millions de dollars

La startup Bifxt spécialisée dans les échanges de cryptomonnaies réalise une levée de fonds de 15 millions de dollars. Basée à Lagos au Nigeria, elle a pu recevoir ces fonds de la société britannique Payitup Clearinghouse Ltd.

A priori, ce financement devrait aider l’entreprise à mieux concurrencer ses rivaux comme Quidat et Paychant. Le cycle d’investissement a montré que l’entreprise britannique (Royaume-Uni) considère le marché nigérian du bitcoin comme un potentiel de revenus.

Bitfxt a l’intention de débourser les fonds dans l’infrastructure et la création de plus de produits pour ses clients et prospects. Tout en commentant les plans futurs de Bitfxt, le chef de la direction de la startup, Franklin Peters, a fait savoir qu’: «Au cours des prochains mois, nous travaillerons à l’expansion des infrastructures et au lancement de certains produits à couper le souffle qui profiteront aux Nigérians et aux Africains. dans son ensemble. « 

Bitfxt pourra en outre bénéficier auprès de son partenaire d’une facilité de crédit renouvelable de 125 millions de dollars pour ses mouvements financiers. Tout cela n’arrange que les adeptes des cryptomonnaies de plus en plus nombreux dans les pays africains. Le Nigéria est l’un des premiers pays où il y a plus d’utilisation de cryptomonnaies.

Lire aussi : Togocel : les utilisateurs en colère pour avoir reçu un sms de campagne

Créée en 2016, Bitfxt a réussi à se démarquer en développant Boundlesspay, un portefeuille numérique qui permet de stocker et surtout d’échanger des cryptomonnaies selon les besoins des utilisateurs. L’entreprise a aussi créé une carte de débit directement connectée à Boundlesspay, qui permet de dépenser et de distribuer de l’argent numérique à partir de n’importe quel guichet automatique ATM.

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *