WhatsApp : Les publicités arrivent cette année 2020

WhatsApp : Les publicités arrivent cette année 2020

WhatsApp va introduire une nouvelle fonctionnalité controversée cette année: les publicités. Ce service de messagerie comptant plus de  1,5 milliard d’utilisateurs cherche des méthodes de monétisation.

Bientôt, l’application introduira des publicités qui apparaissent dans la section Statut, qui est utilisée pour publier du texte, des photos, des vidéos et des GIF animés qui apparaissent à des amis, puis disparaissent après 24 heures.

Facebook, la maison mère de WhatsApp pourrait engranger d’énormes bénéfices avec sa base de données. Et ce, en permettant aux entreprises de faire la publicité de leurs produits et services.

Lire aussi : Joshua Agboola (9 ans) développe un site web pour son école

Cependant, il est possible que la nouvelle stratégie se retourne contre l’entreprise. Lorsque WhatsApp a annoncé la nouvelle fonctionnalité l’année dernière, certains utilisateurs ont menacé de supprimer leurs comptes.

Les «Status Ads» prévues être lancés en 2020 marqueront un énorme changement pour WhatsApp, qui s’est juré de ne jamais introduire de publicité. C’était la philosophie de ses fondateyrst avant son rachat par Mark Zuckerberg pour 19 milliards de dollars en 2014. La mise à jour de WhatsApp pourrait être gênante pour beaucoup de gens  bien que  d’autres pourront ne pas la remarquer.

Des critiques

Après le partage des images de ce à quoi ressemblera la pub, les utilisateurs de WhatsApp ont immédiatement menacé de supprimer leurs comptes.

« Agréable. Je suis sûr que la moitié des utilisateurs passeront à Telegram « , a écrit une personne.

Un autre utilisateur de Twitter a ajouté: « Très bien, au revoir WhatsApp ».

« Pourquoi diable Facebook pense-t-il que c’est une bonne idée? Les gens utilisent WhatsApp pour les contacts professionnels et Facebook pour le plaisir », écrit une autre personne. 

« Je ne veux pas de publicités. Je préfère payer 50 $ par an pour l’utiliser sans publicité, comme toujours », propose un internaute.

En 2012, WhatsApp a promis de ne jamais introduire de publicité sur l’application ni de collecter de grandes quantités de données sur ses utilisateurs.

Et pourtant…

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *