Des jeunes hackeurs gagnent des millions F CFA légalement

Des jeunes hackeurs gagnent des millions F CFA légalement

Des jeunes hackeurs de bonne foi sont payés légalement et peuvent gagner plus de 350.000 $ par année soit 208.417.202 FCFA. Dénommé pirates éthiques ou pirates à « chapeau blanc », ils sont engagés pour repérer les failles des logiciels avant qu’ils ne soient découverts par les méchants, ou « pirates à chapeau noir ».

Selon les estimations, plus des deux tiers de ces chasseurs de failles, sont âgés de 18 à 29 ans. Ces hackeurs sont récompensés par plusieurs grandes entreprises grâce à des primes pour trouver des failles dans le code web avant que les méchants ne le fassent.

Lire aussi : WhatsApp dispose désormais d’une nouvelle fonctionnalité

« Je pirate légalement les plus grandes entreprises du monde et je suis payé pour ça, ce qui est amusant et stimulant. » « Les primes sont la seule source de revenu pour moi », déclare Shivam Vashisht, une hacker éthique du nord de l’Inde qui a gagné plus de 125 000 $ (74.420.177 FCFA) l’an dernier

C’est un domaine qui ne nécessite pas d’éducation formelle ou d’expérience pour réussir. « J’ai passé de nombreuses nuits blanches à apprendre le piratage et le processus d’attaque des systèmes. » souligne Shivam.

Shivam, comme beaucoup d’autres, déclare avoir repris le processus par le biais de ressources en ligne et de blogs.

Alexine AFAYA avec BBC

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *