Bonnes nouvelles pour le smartphone africain Kunfabo

Bonnes nouvelles pour le smartphone africain Kunfabo

Le smartphone africain Kunfabo n’est pas encore accessible à la grande masse. Ses concepteurs font de leur mieux malgré la limite des moyens. En attendant que la majorité des Africains puissent l’avoir, de nouvelles étapes viennent d’être franchies.  


La toute première bonne nouvelle est celle de l’annonce d’un partenariat entre la société générale Guinée dans le cadre de son partenariat avec l’agence de promotion des investissements privé (APIP) pour accompagner l’entreprise productrice du smartphone.

Lire aussi :  A 10 ans, Emmanuella Mayaki enseigne le codage informatique

A travers cette convention la SG Guinée a financé la cofondatrice Fadima Diawara et son équipe pour la production de 3.000 unités sous forme de ligne de crédit et souhaite faciliter l’acquisition des smartphones kunfabo à sa clientèle les nouveaux services bancaires innovants offerts via internet : l’application mobile connect et YUP.


« Nous avons déjà commencé la production les smartphones qui seront livrés à Conakry au mois de janvier.
Nous remercions la Société générale Guinée, l’APIP de leurs engagements et accompagnés. Le Groupe Lanala Assurances est un partenaire stratégique pour une assurance sur les smartphones kunfabo une première en Guinée », expliquent les responsables de Kunfabo .

Ensuite, une synergie à 3 entre la fondatrice de Kunfabo, la DGA de Lanala Assurances et la fondatrice de YaaLan a été officialisée Yaalaan devient  désormais le centre officiel de maintenance des smartphones Kunfabo.

Kunfabo

Le smartphone africain offre également des assurances de casse d’écran grâce à un partenariat avec LANALA assurance dont la souscription à moindre coût aidera les utilisateurs.

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *