Afrique : Facebook lutte contre les fausses informations dans 10 pays

Afrique : Facebook lutte contre les fausses informations dans 10 pays

Facebook a annoncé son intention d’étendre son programme d’évaluation de la précision et de la qualité des informations que les internautes trouvent sur le réseau à 10 pays africains supplémentaires. Ces vérifications se feront par des partenaires du réseau social.

Les vérifications des données par des tiers seront désormais disponibles en Ethiopie, en Zambie, en Somalie et au Burkina Faso par le biais de l’AFP. Elles seront en Ouganda et en Tanzanie par le biais de Pesa Check et de l’AFP. En République démocratique du Congo et en Côte d’Ivoire par le biais des observateurs de France 24 et de l’AFP en Guinée. Et en Conakry par les observateurs de France 24 et le Ghana par Dubawa.

Facebook veut atteindre ses objectifs en réduisant la propagation des fausses informations sur ses sites. Il est en partenariat avec l’Agence France-Presse (AFP), les observateurs de France 24, Pesa Check et Dubawa.

Lire aussi : Mara Group a désormais une usine de smartphones en Afrique du Sud

Les articles locaux seront vérifiés, en plus de la vérification des photos et des vidéos. Si l’un des partenaires de vérification des faits identifie une histoire comme étant fausse, Facebook réduira sa diffusion, en la montrant plus bas dans le fil d’actualité.

À travers ce programme de lutte contre les fausses informations, Facebook veut relever le niveau de sa crédibilité. Cette mesure ne constitue pas une solution miracle. Elle fait partie des nombreuses initiatives et programmes dans lesquelles Facebook investit pour l’amélioration de la qualité des informations que les internautes lisent.

Raheem Geraldo

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *