Uber travaille sur un système de bus public au Nigeria

Uber travaille sur un système de bus public au Nigeria

Uber pourrait très bientôt s’aventurer dans le transport par bus à Lagos. L’entreprise est déjà en discussion avec les autorités des transports de la ville.

Ce projet a été confirmé par Alon Lits, directeur générale d’Uber lors du forum économique mondiale qui a eu lieu au Cap, en Afrique du Sud.

Avec cette intention, Uber sera la quatrième entreprise financée par le capital-risque pour tenter d’opérer des réformes dans le secteur des transports en communs à Lagos, la plus grande ville d’Afrique.

Lire aussi : Kenya : Netflix et YouTube paieront bientôt des taxes

Cependant, la manière dont Uber mettra en œuvre son projet de transports en commun demeure flou. Elle pourra œuvrer de diverses manières.

D’une part, Uber pourrait prendre place dans le secteur des paiements. Il pourrait également fonctionner à la demande avec sa propre flotte d’autobus (comme le prévoit Swvl) ou opter pour un mélange de propriété industrielle et d’économie de partage (comme récemment OBus).

Les spéculations suggèrent que ce n’est ni l’un ni l’autre. Abdi Latif Dahir de Quartz Africa affirme qu’Uber envisage un partenariat avec Lagos Bus Service (LBS), une initiative de l’État lancée plus tôt en 2019.

Plutôt que de mettre des bus sur la route, Uber pourrait assurer le transit et la billetterie en temps réel pour LBS. Il a fait quelque chose de similaire avec la ville américaine de Denver.

Lire aussi : Kenya : Les brasseries illégales sont désormais traquées par des drones

Toutefois, cela n’exclut pas la possibilité qu’Uber mette ses propres bus sur la route. De la même manière qu’elle a introduit sa propre flotte de bus (Uber Bus) en Egypte.

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *