Kenya : Les brasseries illégales sont désormais traquées par des drones

Kenya : Les brasseries illégales sont désormais traquées par des drones

La police kényane s’équipe de drones pour faciliter le repérage des brasseries illégales dans le pays. Le but est de stopper la production clandestine d’alcool.

Ces drones opèrent déjà dans le comté de Muran’ga. Dans cette localité située au centre du Kenya, ils ont permis d’arrêter plus de 50 personnes liées à la production illégale.

Lire aussi : Nigeria : Facebook et Digify Africa forment aux métiers du numérique

Ces personnes arrêtées possédaient ou consommaient une bière traditionnelle dénommée « Changaa ». Cette bière est fabriquée à partir de céréales en fermentation. Cette bière, dans les normes, est légale. Mais seuls les producteurs ayant une licence avec une bière embouteillée sous contrôle sont autorisés.

Lire aussi :Kenya : Netflix et YouTube paieront bientôt des taxes

Pourtant, la production clandestine bat son plein dans le centre du Kenya. D’où la nécessité de déployer ces drones policiers pour arrêter ce phénomène qui peut être mortel.

Le président Uhuru Kenyatta s’est engagé à sévir contre ce phénomène surnommé « Le brassin du tueur ». De ce fait, les drones sont conçus pour stopper la dépendance des hommes du centre du Kénya au « Changaa »

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *