Kenya : Huawei va connecter les enseignants de zones rurales

Kenya : Huawei va connecter les enseignants de zones rurales

Plus de six mille enseignants kényans des zones rurales qui ne sont pas suffisamment couverts par Internet bénéficieront d’une formation en classe numérique mobile. Le programme utilisera des camions numériques. C’est l’un des avantages d’un accord signé entre Huawei et ses partenaires du Kenya.

Lire aussi : Utiliser son smartphone aux toilettes est dangereux

Le camion numérique est une sorte de salle de classe mobile équipée de petits ordinateurs portables et de téléphones mobiles à contenu numérique. Les outils qui le composent permettent de former divers groupes.

M. Adam Lane, directeur des affaires publiques de Huawei Afrique du Sud, a déclaré que le Kenya a été identifié et sélectionné comme bénéficiaire pionnier en Afrique. « Notre objectif principal c’est les enseignant. Nous voulons qu’à leur tour, ils diffusent et responsabilisent les apprenants dès leur plus jeune âge », explique-t-il.

Ce programme sera mis en œuvre conjointement avec quatre autres partenaires – Unesco, Safaricom, Computers for Schools Kenya et Gap, une organisation non gouvernementale basée en Belgique.

Selon lui, bien que plus de 80% du Kenya soit couvert par divers réseaux, moins de 60% de la population peine à utiliser et tirer parti d’Internet. 

Lire aussi : Prix Anzisha édition 2019, les vingt finalistes sont connus

« Il a été découvert que la plupart des habitants des zones rurales ne réalisent pas l’importance des compétences numériques. C’est le premier projet en Afrique. Nous allons le diffuser dans d’autres pays. Nous avons signé un accord d’un an mais c’est un processus continu qui dépend des besoins », a déclaré M. Boxin Xu, directeur marketing principal de Huawei, responsable du programme

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *