Andela quitte le Nigeria, l’Ouganda et le Kenya pour se restructurer

Andela quitte le Nigeria, l’Ouganda et le Kenya pour se restructurer

L’entreprise Andela a plié ses bagages pour rejoindre d’autres destinations. Elle essaie de se restructurer mais plus de 400 développeurs débutants se retrouvent désormais sans travail.

Andela est spécialisée dans recrutement de développeurs débutants pour le compte des entreprises. Seni Sulyman, vice-présidente des opérations mondiales chez Andela, explique que la demande du marché est destinée à des développeurs plus expérimentés.

Lire aussi : Nigeria : A 7 ans, Brendon Ikem est champion d’un concours de robotique

La restructuration a touché environ 250 ingénieurs et employés débutants de ses centres nigérian et ougandais, avec 170 autres potentiellement touchés au Kenya, a indiqué la société dans un communiqué.

« La société travaille en partenariat avec CcHUB (Nigéria), iHub (Kenya) et Innovation Village (Ouganda) pour aider les développeurs touchés à trouver des opportunités dans leurs écosystèmes locaux », poursuit le communiqué.

Selon les analyses de Jeremy Johnson, co-fondateur et membre de l’équipe, le monde des talents a évolué. « Ces dernières années, il est devenu de plus en plus évident que le monde a besoin de ce qu’Andela fournit : une ingénierie de haute qualité. Cependant, il est également devenu évident que la majorité de la demande concerne des talents plus expérimentés. Nous devons développer encore plus notre base de talents seniors ».

« La plupart des entreprises embauchent des développeurs expérimentés et plus expérimentés pour leurs projets et Andela laisse derrière elle sa vision fondamentale de développer les talents pour devenir une société de sous-traitance complète », ajoute Seni Sulyman, Andela Vice-présidente, Opérations mondiales Andela.

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *