Sommet du G7 :251 millions de dollars pour les entrepreneures africaines

Sommet du G7 :251 millions de dollars pour les entrepreneures africaines

Les dirigeants rassemblés au sommet du G7 ont accordé un prêt de 251 millions de dollars à la Banque Africaine de Développement (BAD) pour soutenir les femmes entrepreneures. C’était lors du sommet qui s’est tenu du 24 au 26 août à Biarritz dans le sud-ouest de la France.

Le sommet du G7 a réuni les chefs d’Etat de sept des plus grandes puissances économiques mondiales (Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Allemagne, Italie, Japon, Canada). Ils ont parlé d’actualités géopolitiques mais également de la lutte contre les inégalités.

Lire aussi : La bibliothèque virtuelle Kekelithèque dans le Top 40 Africain

Dans cette logique, Akinwumi Adesina, président de la BAD et huit pays non-membres du G7 dont cinq africains (Afrique du Sud, Burkina Faso, Egypte, Sénégal, Rwanda) ont pris part aux discussions. Ainsi, le président de la BAD a annoncé le versement du prêt de 251 millions de dollars.

Un soutien pour réduire le déficit de financement estimé à 42 milliards de dollars entre les femmes et les hommes entrepreneurs sur le continent africain.
Ce prêt a pour but de soutenir l’initiative AFAWA (Action positive pour le financement en faveur des femmes en Afrique)
Cette réduction d’écart se fera à travers l’initiative AFAWA, lancée en 2016.

Elle vise à débloquer l’accès au financement pour les femmes entrepreneuses. La BAD est chargée de sa mise en œuvre.
Ce prêt est un soutien espéré car l’entrepreneuriat féminin a besoin d’innovation. Ceci pour pouvoir combler le vide entre l’entrepreneuriat féminin et masculin.

Raheem Geraldo

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *