Sénégal/ Paludisme : Un drone pour pulvériser les zones à risque

Sénégal/ Paludisme : Un drone pour pulvériser les zones à risque

Deux Geeks sénégalais passionnés de la technologie fabriquent un drone pour lutter contre le paludisme.  Ce projet dénommé  « Drone made in Sénégal » est officiellement lancé en début d’année. 

Ils s’appellent notamment, Labaly Touré et Mamadou Wade Diop. LabalyTouré est docteur en géomatique et enseignant-chercheur à l’Université Gaston Berger (UGB) de Saint-Louis.

Lire aussi : Rwanda: Un satellite pour connecter les écoles reculées

Quant à Mamadou Diop, il est informaticien de formation, technicien en maintenance et réseaux informatiques.

Selon Mamadou Wade Diop, l’idée n’est pas de concevoir un drone par pur plaisir, mais plutôt un drone qui répond aux besoins de la population. 

Le « drone made in Sénégal » permettra de réduire le pourcentage de décès qui ne cessent de croître en Afrique à cause des cas de paludisme.

« Beaucoup de zones avec des eaux stagnantes où se développent les moustiques sont difficiles d’accès à pied ou même en voiture. On a du mal à s’y rendre pour les pulvériser d’insecticide. Notre drone pourrait servir à pulvériser ces zones infestées et, ainsi, permettre de diminuer les cas de paludisme. Pour nous, c’est un projet d’innovation au service de la santé, nous ne pouvons pas rester insensibles à ce fléau qu’est le paludisme», a déclaré l’un des concepteurs, Labaly Touré.

Lire aussi :  GBWhatsApp annonce sa fermeture définitive

Un tel projet  nécessite beaucoup d’investissement, « Au départ, le budget estimé pour le prototype tournait autour de 10.000 euros (6,56 millions de francs CFA). Actuellement, il se situe entre 15.000 et 20.000 euros (entre 9,8 millions et 13,2 millions de francs CFA)», précise Labaly touré.

Il faut noter que le projet est en cours de réalisation soit 75% de l’aboutissement. Les concepteurs ne lâchent rien.

Alexine Afaya

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *