Ghana : La  loi sur la cybersécurité sera prête en fin d’année

Ghana : La loi sur la cybersécurité sera prête en fin d’année

La ministre en charge des nouvelles technologies, Ursula Owusu-Ekuful, a assuré que le projet de loi sur la cybersécurité sera prêt et présenté au Parlement en fin d’année.  Son adoption contribuerait à la mise en place d’une autorité en matière de cybersécurité et à la création d’un fonds spécial.

« Plus important encore, le projet de loi est présenté pour remédier à des lacunes juridiques spécifiques en ce qui concerne le mandat du Ghana en vertu des conventions de Budapest et de Malabo, le Ghana étant l’un des signataires », a déclaré la ministre.

Lire aussi : Togo : Une formation en rédaction web s’annonce pour fin août

Ce projet de loi prévoit également des dispositions spécifiques pour traiter les problèmes de sécurité en ligne des enfants à l’ère de la sextorsion et du chantage impliquant des contenus obscènes, dont certains sont liés aux enfants.

Lire aussi : Afrique : Famous, un nouveau réseau social en gestation

Cette loi nationale était devenue nécessaire pour protéger l’infrastructure et l’écosystème du pays. C’est l’une des pressions de la transformation digitale et la dématérialisation.

Selon le ministère, environ 10,32 millions de citoyens sont actifs sur Internet. De même, le nombre d’internautes actifs croît de 2% chaque année.

Selon les affirmations de Dr Albert Antwi-Boasiako, conseiller national en cybersécurité, la Banque mondiale avait décrit le Ghana comme le leader de la cybersécurité dans la sous-région ouest-africaine.

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *