Kenya : Le NupEA identifie le site de la première centrale nucléaire

Kenya : Le NupEA identifie le site de la première centrale nucléaire

Le Kenya a fait appel à la Chine pour la construction de sa première centrale nucléaire. L’Agence pour l’énergie nucléaire (NuPEA) s’en occupe. 

La China National Nuclear Corporation (CNNC) travaille sur le choix du site.  De plus, le NuPEA prévoit que sa capacité atteindra 4 000 MW d’ici 2033, faisant de l’énergie nucléaire un élément clé du bouquet énergétique du pays.

Lire aussi : Ghana : AirtelTigo encadre des aspirants entrepreneurs

« Actuellement, nous avons identifié les côtes bordant l’océan Indien, le lac Victoria et le lac Turkana comme les sites idéaux. Nous avons exclu la vallée du Rift parce qu’il faut une quantité conséquente d’eau pour pouvoir refroidir la centrale », a affirmé Collins Juma, le directeur exécutif de la NuPEA.

Lire aussi : Rwanda : XPhone, le premier smartphone alimenté par la blockchain

«Deux ans, c’est un calendrier ambitieux pour obtenir les coordonnées de la caractérisation du site. La caractérisation prend du temps car la Turquie, le Nigeria et la Russie ont pris trois ans. Nous devrions parler de trois ans », apprend-on de sources proches du dossier.

Lire aussi : Bebi Philip lance son site de téléchargement de musique

L’agence chinoise estime avoir formé 29 Kenyans à l’énergie nucléaire, tous diplômés en génie nucléaire de grandes universités coréennes, chinoises et russes.

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *