Nigeria :  L’application Police-VGS pour éradiquer la criminalité

Nigeria : L’application Police-VGS pour éradiquer la criminalité

La police nigériane se dote de moyens technologiques pour la lutte contre des crimes violents. Elle se prépare donc à lancer bientôt une application mobile qui, contribuerait à la lutte contre la criminalité sans cesse croissante dans le pays. Police-VGS, c’est le nom donné à cette application mobile, annoncé par la police en juin dernier via son compte Twitter.

En phase de test, « l’application mobile aiderait les citoyens à signaler rapidement à la police des crimes tels que l’enlèvement, le vol qualifié, le culte, le viol et la violence domestique ». indiqué la police dans une vidéo promotionnelle.

Lire aussi : Youtube : De nouveaux changements dans l’application mobile

La Police-VGS serait également utile pour la population même en cas de troubles communaux.

L’application permettra à la police d’être plus efficace et rapide dans les interventions.

« Dans les cinq secondes suivant les rapports, l’agence de sécurité gouvernementale ou l’agence d’urgence appropriée serait alertée et l’aide serait déployée immédiatement », prétend la vidéo.

Lire aussi : L’artiste Davido lance son jeu vidéo 30BG Money Run

Tout ce qu’un utilisateur a à faire, c’est de se servir de  l’application Police-VGS sur son téléphone portable lorsqu’un crime, un incendie, une urgence médicale ou une catastrophe naturelle se produirait, puis «les policiers seraient immédiatement alertés et l’aide serait immédiatement acheminée» .

L’application sera bientôt disponible sur IOS et Google Play Store.

«L’application Police-VGS fait partie des outils technologiques plus vastes déployés par la police nigériane pour lutter intelligemment contre la criminalité dans le pays.

« Il sera bientôt officiellement lancé par l’IGP et ensuite mis à la disposition du public », a annoncé la police sur Twitter, à l’aide de son adresse officielle @PoliceNG.

Toutefois, il est à noter que plusieurs personnes perdent leurs vies , alors que les Nigérians continuent de souffrir de l’insécurité, aux côtés de l’insurrection dans le nord-est du pays.

 

 

Prudence A.

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *