Au Ghana,FemITI 2.0 initie 50 000 filles au numérique

Au Ghana,FemITI 2.0 initie 50 000 filles au numérique

Elles sont au total 50000 filles venant de l’ashanti, des régions de l’est et l’ouest, et d’autres régions à travers le pays, pour recevoir une formation en initiation numérique. Cette initiative dénommée FemITI promeut la formation des jeunes filles aux nouvelles technologies. Elle célèbre les femmes dans la  technologie .

FemITI  cherche à offrir aux jeunes filles des zones défavorisées une opportunité de s’initier au numérique. En collaboration avec Ghana Education Service (GES), la fondation DreamOval a organisé une manifestation dénommée FemITI 2.0 constitué de  76 filles de la capitale Accra.

Les participants ont été sélectionnés dans les écoles publiques de Madina, Adenta, Amrahia, Ogbojo et Ayi Mensah, toutes situées dans la région Accra.

Lire aussi: Togo : La Tech est aussi une affaire de filles !

Dans le cadre d’une formation intensive dans les nouvelles technologies de huit semaines, les participantes seront initiées au concept d’Internet des Objets (IOT), de robotique et de codage.

Lors du lancement à Accra, le premier vice président de la fondation DreamOval Francis Ahene-Affoh, a invité les participantes à tirer profit des possibilités offertes par le programme afin de renforcer leurs connaissances de l’espace numérique.

Il poursuit : « le Ghana et le reste du monde ne peuvent pas se développer sans la nouvelle initiation au numérique qui a conquis le monde entier. Le monde de la technologie est devenu un environnement en constante évolution. Il est donc approprié que chaque individu en Afrique, enfants et adultes rejoignent cette révolution numérique et faites partie de la nouvelle ère numérique ».

Lire aussi : Etats-Unis : Le Nigeria remporte le ‘World technovation challenge’

Ahene-Affoh encourage les filles à se baser sur cette formation pour développer des programmes et des projets susceptibles de soutenir leurs écoles et leurs communautés. Il a également indiqué que la fondation croit en une société transformée à travers l’évolution numérique.

 

Alexine Afaya

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *