Côte d’ivoire : Taxe sur l’utilisation des drones, la position de Dr Samuel Mathey

Côte d’ivoire : Taxe sur l’utilisation des drones, la position de Dr Samuel Mathey

La récente loi sur l’utilisation des drones en côte d’ivoire fut un coup terrible aux acteurs du domaine. Pour mettre un drone en service, il faut payer 3 millions de francs CFA à l’autorité compétente. Dr Samuel Mathey donne sa position sur cette taxe.

Lire aussi : Côte d‘Ivoire : Pour piloter un drone, il faut un agrément de 3 millions FCFA 

Ce règlement freinant l’évolution technologique de la jeunesse dans ce secteur en essor, est mise en place pour 3 raisons :

1-un véritable frein à la créativité des jeunes qui se retrouvent avec une technologie du futur arrachée de leurs mains alors que leurs frères rwandais conservent une avance sur eux dans le futur

2. l’institutionnalisation d’un système de mal-gouvernance avec des « intermédiaires » qui peuvent collecter des amendes parallèles

3. une vision biaisée de la résolution des problèmes: jeunesse ivoirienne, trouvez une technologie pour sécuriser les utilisations malveillantes des drones contre…

 Jeunesse ivoirienne n’utilisez pas les drones (par une taxation barrière) car on peut en faire des utilisations malveillantes…

Rendez-vous… dans 50 ans… avec une Rwanda puissance mondiale dans les technologies des drones …. Et une côte d’ivoire en bas de classement…

Dr Samuel Mathey PH.D.

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *