Le Rwanda mise sur des salles de cours « intelligentes »

Le Rwanda mise sur des salles de cours « intelligentes »

Le Rwanda ambitionne d’équiper toutes les écoles publiques d’ordinateurs d’ici 2020. Ce pays de l’Afrique de l’est est bien connu comme un poids lourd en matière d’intégration des nouvelles technologies au secteur éducatif.  Cette ambition a été affichée par Dr Irénée Ndayambaje, directrice générale du Rwanda Education Board (REB), l’entité chargée de la croissance du secteur éducatif.

Les salles de classe devraient être dotées d’ordinateurs avec une connexion internet et des vidéoprojecteurs notamment. Cela va créer une certaine révolution dans le secteur de la formation en mettant sur le marché des profils à même de se sentir à l’aise avec l’outil informatique.  Mais bien avant cela , la préparation des cours, leur délivrance de même que les évaluations ou la recherche seront plus faciles dans un avenir proche.

 

Des premiers pas

Kigali n’est pas un néophyte en matière d’intégration de technologies au cursus scolaire. Depuis 2014, le projet est en cours et est piloté  par le ministère de l’Education rwandais. Il a signé cette même année un partenariat avec le géant Microsoft Corporation.

C’est un peu le dernier tournant vers la finalisation de ce projet qui –visiblement- ne laisse pas indifférentes les autorités rwandaises. Ces quatre dernières années, 645 écoles publiques  ont bénéficié de salles de classe intelligentes sur un total de 3 500 que compte le pays. Près de  18,4% des écoles équipées pour le moment. Le nombre d’élèves  est estimé à 3 millions pour  61 000 enseignants.

Formations

Un autre volet de ce projet concerne la formation. Le REB a sans doute saisi le fond du problème. Il accompagne un certain nombre d’enseignants , qui après leurs formations sont censés les transmettre à leurs collègues. Mais l’autre constat est celui de la fidélité des enseignements donnés. Une personne qui ne maîtrise pas bien l’utilisation des techniques de l’information et de la communication (TIC) ne pourra pas bien outiller les autres. Devant ce souci, le Reb compte appuyer tout formateur en difficulté.

 

 

Crédit Photo : newtimes

Related Post

One Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *