Kits solaires et tablettes éducatives en milieu rural

Kits solaires et tablettes éducatives en milieu rural

La Startup Baobab+ compte  atteindre 150 000 foyers au Mali, au Sénégal, à Madagascar et en Côte d’Ivoire en leur fournissant des kits solaires et tablettes éducatives. Il s’agit pour les promoteurs d’apporter une solution durable à l’électrification en milieu rural et soutenir l’éducation des élèves et enfants non-scolarisés.

Alexandre Coster, bien connu dans l’univers entrepreneurial en Afrique est le principal porteur de ce projet. En 2003 lorsqu’il arrive au Sénégal, sa première ambition était d’apporter un plus dans le secteur éducatif et par après résoudre les incessantes difficultés d’accès à l’électricité que connait nombre de pays africains.

« J’avais envie d’entreprendre dans des secteurs à impact social. L’éducation est un premier volet que je souhaitais développer », explique le directeur et fondateur de la start-up.

Baobab+ fournit des kits solaires aux populations en se basant sur le système « pay as you go ». Il consiste à devenir propriétaire d’un bien lorsque l’on finit de le payer en totalité. Autrement dit, en utilisant les kits solaires, les foyers ont la possibilité de payer 30 à 50 centimes d’euro par jour par paiement mobile jusqu’à ce que cela ne deviennent finalement leurs propriétés.  Les kits varient entre 150 et 500 dollars.

« À chaque fois que le client paye, le système se débloque pour le nombre de jours payés et permet de devenir propriétaire de son kit à moyen terme, une fois la somme totale atteinte. Une fois cet objectif atteint, le client devient éligible à un crédit chez Microcred pour acheter sa tablette qu’il pourra recharger grâce à son kit solaire », renchérit Alexandre Coster.

 

 

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *