Gabon : Andy Boumah Yovo , lauréat du concours national de plan  d’affaires

Gabon : Andy Boumah Yovo , lauréat du concours national de plan d’affaires

Andy Boumah Yovo  est porté au pinacle. Il vient de décrocher le premier prix du Concours national de plan d’affaires, organisé au Gabon dans le cadre du Grand prix de l’excellence 2018. Le promoteur de la startup Africa Drone Ingénierie Service, Andy Boumah Yovo rêve désormais de faire survoler ses drones au-delà du Gabon.

Le chemin aura été long mais le résultat est concluant. Sur 482 candidatures venant de toutes les provinces du pays, 75 ont été retenues pour la finale. Dans ce lot, seuls 47 entrepreneurs ont été primés en début de semaine.  Le Premier ministre Emmanuel Issoze-Ngondet s’est donné pour tâche de remettre aux meilleurs porteurs de projets leurs enveloppes financières, histoire de les galvaniser.

«Je vous exhorte dès aujourd’hui à capitaliser les enseignements reçus durant ces derniers mois, ces enseignements font désormais de vous des détenteurs d’un savoir-faire et d’un savoir-être à même de vous permettre de créer une entreprise et surtout de la faire prospérer», a déclaré Emmanuel Issoze-Ngondet et de lancer que « l’avenir de l’entrepreneuriat dans notre pays à de beaux jours devant lui».

Qui est Andy Boumah Yovo ?

Andy Boumah-Yovo est un entrepreneur, ingénieur  de formation. Décrit comme un bon élève dès le jeune âge, il a fait ses preuves dans les classes préparatoires du lycée national Léon Mba, à Libreville avant de rejoindre l’Esigelec, dans la banlieue de Rouen (France) pour ses études d’ingénieur.

Malgré les opportunités énormes qui s’offraient à lui en termes d’emplois, il a préféré revenir au bercail. En 2016, il lance une  société qui se spécialise dans la prise de photos des forêts, d’infrastructures minières et d’autres sites du Gabon. Ces premiers financements ont été apportés par son père et sa mère.

« J’aurais pu rester en France, j’avais des opportunités d’emploi. Mais j’ai bénéficié d’une bourse du Gabon pour faire mes études, il me semblait donc normal de rentrer une fois mon diplôme obtenu », explique ce spécialiste dans le déploiement d’infrastructures en réseau et télécoms.

 

Il continue ses prouesses et l’Afrique rive ses yeux sur lui.

 

Related Post

One Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *