Elikia, le premier smartphone africain

Elikia, le premier smartphone africain

Après avoir développé et commercialisé une tablette à écran tactile baptisée Way-C en 2011, le startupper congolais Vérone Mankou a mis sur le marché un Smartphone 100% africain, dénommé Elikia qui veut dire « espoir » en Lingala.

Développé en local à moins de 100 000 euros, Elikia est vendu à 130 euros soit une valeur de 85000 FCFA sans subventions. Car, selon le promoteur, les opérateurs de téléphonie mobile ne subventionnent pas les terminaux en Afrique.

« C’est pour cela qu’en Afrique un téléphone coûte plus cher que partout dans le monde. Vous aurez du mal à trouver un plus grand partisan de la baisse des prix de ces produits sur le marché africain que moi, mais il y a une réalité qui fait que ce n’est pas encore pour aujourd’hui » a indiqué le promoteur,  Mankou Vérone.

Elikia dispose d’un écran tactile de 3,5 pouces avec une résolution de 320 × 480 pixels, d’un processeur cadencé à 650 Mhz. Il (ce téléphone, ndlr)  a une mémoire Ram de 512 Mo et une mémoire de stockage de 256 Mo qui peut s’étendre à 32 Go via la carte micro SD. Animé par un système d’exploitation Android Gingerbread 2.3.6, Elikia a également un appareil photo de 5 megas pixels une application géolocalisable GPS et des connectivités wi-fi et Bluetooth.

Pour le développement et la conception Vérone Mankou avoue que cela lui a coûté Elikia 90 000 euros soit une valeur de 58 950 000 FCFA. Pour des raisons financières, le terminal a été fabriqué en Chine après l’avoir sa conception au Congo. « En matière de produits technologiques, ce qui donne la nationalité d’un produit c’est le lieu où a été conçu le produit pas le lieu où il a été assemblé » a-t-il mentionné.

Vérone Mankou n’est pas nouveau dans le domaine de la technologie. Il occupé le poste d’attaché aux nouvelles technologies au sein du ministère des postes et  Télécommunications du Congo.

 

Aimé Amson

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *