Le Ghana accueille la 2e édition du Forum DataCloud en Afrique

Le Ghana accueillera la deuxième édition du Sommet sur le leadership en Afrique DataCloud. L’événement est prévu à Accra, le 26 septembre prochain. Ce forum abordera le développement des infrastructures des data centers , les projections  futures et les défis de l’Afrique.

La conférence DataCloud en Afrique devrait attirer du monde. Le public sera composé des acteurs des centres de données, cloud, fibre, les fournisseurs et les utilisateurs finaux. L’événement est organisé par BroadGroup.

Lire aussi : Kenya : Telkom ouvre son data center

Son Président, Philip Low a exprimé sa joie de se joindre aux délégués locaux et internationaux du monde de la technologie pour une rencontre réussie.« Nous apportons la vision de notre rencontre DataCloud à Accra, au Ghana, où nous partagerons les énormes possibilités de ce secteur dans la région », a-t-il dit.

« Le forum est considéré comme une opportunité de réseautage pour beaucoup d’investisseurs. Il est une excellente occasion pour les visites sur place, une rencontre avec les responsables locaux et les acteurs de centre de données», a-t-il ajouté. 

Lire aussi : Tech/ Carrier Hotel : Ce que cela pourrait apporter aux Togolais

Le Sommet du leadership de Datacloud Africa sera axé sur l’investissement, la connexion et le déploiement de centres de données sur tout le continent. Il abordera également les défis à relever pour la croissance de l’économie numérique.

Emerging Valley, la 3ème édition s’annonce pour décembre 2019

Réalisé en 2017, par Samir Abdelkrim entrepreneur et auteur du livre ‘’Startup Lions’’, Emerging Valley est un sommet unique et innovateur rassemblant les entrepreneurs, décideurs, experts africains et mondiaux du numérique sur le territoire d’Aix-Marseille-Provence.

En 2018, Emerging Valley était le 1er évènement à être labellisé (Digital Africa). Une l’initiative du Président de la République Emmanuel Macron pour soutenir les startups africaines.

La 3ème édition de ‘’Emerging Valley’’, aura lieu du 3 au 5 décembre 2019 à Marseille et mettra en lumière le partenariat digital entre l’Afrique et l’Europe.

Plusieurs dizaines d’incubateurs et d’acteurs de l’innovation de l’Union Européenne et d’Afrique vont se rassembler à EMERGING Valley pour développer du business et établir des partenariats à travers plusieurs activités de co-création et de mise en réseau.

EMERGING Valley est un rendez-vous incontournable pour mettre en relation les startups africaines qui veulent se financer et accélérer leur croissance.

Pour cette 3ème édition, des rencontres privilégiées entre des startups, Business Angels et investisseurs de haut niveau seront organisées durant le sommet dans le cadre du programme d’accélération Social et Inclusive business camp de l’Agence française de développement, partenaires stratégiques d’Emerging Valley pour la seconde année consécutive.

Lire aussi : Burkina Faso : 10 milliards pour appuyer les startups

Porté par Samir Abdelkrim le fondateur d’EMERGING Valley, Emerging Mediterranean, fait partie des 14 projets de la société civile sélectionnés, parmi près de 270 initiatives, par les Etats du 5+5 et remis au Président Emmanuel MACRON lors du Sommet des Deux Rives qui s’est tenu à Marseille le 24 juin.

Par ailleurs, Emerging Mediterranean comprend un volet d’Open Innovation sur l’agriculture 2.0, le “Med AGRITech Challenge”, en partenariat avec le Département des bouches du Rhône et l’Institut pour la recherche et le développement.

Lire aussi : Afrique : Le Kenya est classé premier en technologie IA

« Emerging Mediterranean qui se veut la déclinaison méditerranéenne d’Emerging Valley, servira à identifier et faire émerger les leaders technologiques méditerranéens, à fort impact social et environnemental. L’objectif est de mettre l’Humain et l’émergence des objectifs de développement durable, au cœur de la révolution du Digital en Méditerranée », souligne Samir Abdelkrim durant le Sommet des 2 rives.

 

Daniel A.

Togo : Un forum sur l’entrepreneuriat numérique et estudiantin s’annonce

Le forum sur l’Entrepreneuriat Numérique et Estudiantin (FENES) aura lieu pour la première fois le 31 mai prochain. Cet événement qui se positionne comme le rendez-vous numéro 1 des start-up et jeunes leaders du Togo rassemblera plus de 2000 participants. Il aura lieu au Palais des congrès de Lomé.

L’objectif du forum est de permettre aux participants de mieux cerner l’entrepreneuriat numérique et l’entrepreneuriat estudiantin, ainsi que son impact sur le développement économique et social.

Ce forum, de par son envergure va fédérer les énergies du secteur de la technologie du pays. De même, un concours est organisé en prélude de l’événement pour détecter les jeunes pousses innovantes. Trois projets seront distingués. Ils auront les « prix de la créativité et de l’innovation entrepreneuriat numérique », « prix du meilleur projet d’entrepreneuriat social », et « prix spécial de l’entrepreneuriat féminin »

Cette activité permettra de montrer à quel point  l’entrepreneuriat étudiant constitue un moyen par excellence d’approfondir et booster les ambitions professionnelles des apprenants.

Pour les organisateurs, il est plus que jamais important de regarder de près la réalité de l’entrepreneuriat étudiant. Même si la notion n’est pas très connue, « plus de 50 étudiants poursuivent leurs études tout en développant leur projet de création d’entreprise dans le secteur du numérique ».

« Il est donc important de se familiariser très tôt avec l’idée que gérer sa propre entreprise est une option de carrière et que l’éducation, la formation et l’accès à l’information jouent un rôle central dans la réussite de l’entreprise »,Poursuivent les organisateurs.

30 Personnalités, 10 Experts et Intervenants nationaux et internationaux, 15 Top-managers d’institutions de formation à l’entreprenariat, publiques et privées, 250 étudiants des universités et grandes écoles du Togo pour les cérémonies d’ouverture et de clôture sont attendus. De même, 1500 visiteurs (enseignants, étudiants, diplômés, professionnels) feront le déplacement pour visiter 20 stands d’exposition, participé à 3 panels, écouté 5 étudiants entrepreneurs-modèles partageant leur expérience. A noter que 3 nouveaux programmes innovants à fort impacts seront également lancés à cet effet.

Togo: l’édition 2 du forum  ‘’Entrepreneurs pour Entrepreneurs’’  s’annonce pour mai 2019

Le samedi 25 mai 2019 aura lieu dans la capitale togolaise à  Africa Coworkers, l’édition 2  du forum  Entrepreneurs pour Entrepreneurs. Elle est destinée à toute personne physique ou morale menant une activité entrepreneuriale tout secteur confondu.

Le forum Entrepreneurs pour Entrepreneurs est une rencontre des jeunes entrepreneurs sans distinction des domaines d’activité d’entrepreneuriat ni de secteurs d’activités.

L’objectif de ce forum est de  faire la lumière sur les éléments permettant de comprendre ce nouveau phénomène qu’est le digital entrepreneuriat et d’appréhender le digital entrepreneur sous ses différentes facettes.

Le projet vise à promouvoir l’auto emploi des jeunes,  la sensibilisation sur les monnaies électroniques,  susciter et encourager les initiatives des jeunes entrepreneurs digitaux.

Par ailleurs, il s’agit de créer une plateforme de relaie d’information, des opportunités et de promotion des jeunes entreprises. «La présence sur internet est devenue vitale pour toutes les entreprises. Dans ce contexte, les entrepreneurs se tournent vers le net pour accéder plus facilement à un marché de plus en plus important ».

« Les opportunités d’affaires sont nombreuses et les start-ups sont majoritairement des digitales entreprises», a expliqué les organisateurs du forum.

Ce forum est une initiative de  la Start Up 228Entrepreneurs en collaboration  avec le centre d’incubation Africa Coworkers.

Pour cette deuxième édition du forum Entrepreneurs pour Entrepreneurs, il est prévu une conférence qui sera prononcée sur le thème : «Le digital entrepreneuriat et digital entrepreneur : challenges, outils et perspectives».

Vous pouvez participer à la 2eme édition du forum ‘’Entrepreneurs pour Entrepreneurs’’ en vous  inscrivant sur ce LIEN

ou contactez les organisateurs sur Tel: 00228 98 08 26 83.

 

Daniel A.

GHIYADA-AFRICA organise le SANULF ce 20 avril à Lomé

Pour célébrer la journée Internationale de la Jeune fille, femme dans le Secteur des TICs, GHIYADA-AFRICA et ESPACE YALI POINT COM organisent le Salon Africain du Numérique et du Leadership Féminin (SANULF).

Le samedi 20 avril 2019 aura lieu dans l’enceinte de l’amphithéâtre du Lycée d’Enseignement Technique et Professionnel d’Adidogomé (LETP-A), le Salon Africain du Numérique et du Leadership Féminin (SANULF).

Ce salon est une initiative de GHIYADA-AFRICA en faveur des jeunes filles africaines, afin d’éveiller leurs consciences, leur leadership et les inciter à se servir des technologies de l’information et de la communication (TIC), comme outils et faire carrière dans ce secteur des TICs.

Dans le cadre du Salon Africain du Numérique et du Leadership Féminin GHIYADA-AFRICA en collaboration avec ESPACE YALI POINT COM, il est prévu une conférence placé sous le thème : «Femme, fille et intelligence artificielle pour le développement du Togo».

Info line : (+228) 98 94 27 87 / 93 42 91 80 / 22 50 41 98.

Villes intelligentes : le Maroc accueille la 4e édition du Smart City Expo

Casablanca abritera la 4ème édition de la Smart City Expo. On débattra de l’intelligence artificielle et des nombreuses opportunités qu’elle offre pour l’amélioration des conditions de vie. Cette année, la rencontre déroule un tapis rouge à Bangkok. La capitale de la Thaïlande, métropole invitée d’honneur accueillera des responsables municipaux et partenaires de l’écosystème Smart City.

En quelques années, la ville asiatique s’est considérablement développée pour faire face à d’importants défis d’ordre environnemental et démographique. Avec une position géographique stratégique, des infrastructures résistantes et une jeunesse consciente des enjeux du nouveau millénaire, Bangkok a réuni toutes les conditions pour profiter au mieux de l’intelligence artificielle.

Elle s’est dotée d’un plan de développement 2013-2032 initié pour transformer la capitale en « une ville durable et agréable à vivre pour ses habitants ».
Faire de Bangkok une cité intelligente ; cela fait aussi partie de l’initiative gouvernementale « Thaïlande 4.0 ». Le pays s’est en effet fixé pour but de créer pas moins de 100 villes intelligentes à l’intérieur de ses frontières au cours des deux prochaines décennies.

La stratégie est basée sur quatre secteurs d’actions dont la construction d’une économie fondée sur la créativité, la création d’une valeur ajoutée respectueuse de l’environnement, le bien-être des citoyens et des investissements dans les infrastructures de transports.

En conférence de presse jeudi dernier, les organisateurs entendent par cet événement ouvrir de nouveaux horizons de création de nouveaux métiers. Cette rencontre sera suivie, les 20 et 21 avril, de la Smart City Hackathon 2019. Il s’agit d’une compétition de brainstorming pour innover et relever les défis du développement urbain de Casablanca. Après le succès de l’édition précédente qui s’est déroulée sous le thème de la mobilité, le Smart City Hackathon lance, cette année, un nouveau challenge consistant à intégrer l’intelligence artificielle dans le quotidien urbain des citoyens marocains.

 

Ahlin A.

 

Le Cameroun accueille l’édition 2 de ‘’Hannibal investment conference’’

Le cabinet  Hannibal Consulting, un cabinet de conseil en management, stratégie, financement et investissement  prépare  pour  le  samedi 20 avril 2019 une conférence. Cette dernière est à sa seconde édition et a  pour thème : ‘’une nouvelle vision du financement et de l’investissement au Cameroun’’.

Ladite conference  se tiendra dans la salle Sita Bella du ministère de la communication  à Yaoundé le 20 avril 2019 à partir de 10 h GMT. Ce sera une journée de partage d’expérience et de connaissance avec les participants, et des professionnels tels que des exposants, des conférenciers et des formateurs.

Initiée par le cabinet  Hannibal Consulting, cette conference a pour  but de réunir les  porteurs  de projets actuels et futurs, des  potentiels investisseurs actuels comme  futurs ainsi que tous les acteurs actifs ou passifs qui interviennent dans l’optimisation de l’essor entrepreneurial.

Pour Hannibal Consulting l’initiateur de l’évènement, l’objectif est de démontrer clairement qu’au Cameroun, il est possible de ne pas obligatoirement passer par le système classique tout en restant dans la légalité, mais surtout de lier les intérêts des investisseurs avec les entreprises et les porteurs de projet.

Plusieurs  activités seront au menu de cette conférence. Il y aura la présentation d’Hannibal consulting,  la présentation technique de l’environnement financier camerounais, et la présentation du crowdfunding.

L’évènement sera meublé aussi de  la présentation des   intérêts de l’intermédiation entre porteurs de projets et PME, présentation des projets en cours,  présentation du suivi post financement  et les présentations d’opportunités de communications pour les entreprises des projets. L’accès à l’évènement est gratuit.

Vous pouvez contacter le cabinet  Hannibal Consulting par mail : info@hannibalconsulting237.com

 

 

Daniel Abokpoe

 

Congo : la confiance numérique au cœur d’un salon technologique

Brazzaville accueille en avril prochain le Salon international des technologies de l’information et de l’innovation « Osiane ». C’est la troisième fois que la capitale congolaise abritera cette rencontre qui débattra des défis de la confiance numérique pour une économie florissante.

L’édition 2019 compte sensibiliser sur la protection des données individuelles ainsi que sur l’atteinte aux libertés sur Internet. Les conférenciers s’attèleront aussi à décrypter les outils de la cyber sécurité. S’il est aujourd’hui impossible de se passer du net qui est devenu un moyen inévitable de progrès économique et social, son développement a également conduit à de nouvelles conceptions du numérique. C’est le cas des polémiques sur la protection des citoyens, la confidentialité et l’intégrité des données personnelles.

Au cours de ce salon, des experts venus du monde entier débattront donc de la question liée la souveraineté nationale. Différents risques relatifs à l’économie numérique, plates-formes de création des médias, internet des objets feront partie du débat.

Avec plus de deux mille cinq cents participants accueillis en 2018, Osiane compte franchir cette année la barre des cinq mille personnes. Pour ce faire, le salon offre des stands pour rehausser la visibilité des sociétés qui viendront exposer leurs technologies.
A travers ce rendez-vous international, Brazzaville a réussi le pari de créer une convergence d’acteurs économiques évoluant dans le numérique. Ces acteurs pourront désormais soutenir la dynamique de l’Afrique centrale dans la réalisation de son ambition d’intégration économique et d’insertion durable dans l’économie mondiale.
Organisatrice du salon Osiane, l’association Pratic bénéficie de l’appui de l’Agence de régulation des postes et communications électroniques et autres institutions nationales et internationales pour relever le défi d’un événement international. Créée depuis 2008, l’association regroupe les acteurs du développement des TIC en République du Congo et en Afrique. Parmi les objectifs visés, faire connaître et valoriser le numérique à travers le monde grâce à un large réseau d’experts, d’entreprises et d’institutions.
Ahlin ACCROBESSI

Bientôt l’édition 14 de «Africa Pay and  ID Expo» 

Africa Pay & ID Expo est une invitation à entrer dans l’univers des technologies de la confiance et du paiement en Afrique francophone. Un rendez-vous annuel sur le paiement électronique en Afrique.

La quatorzième édition de ‘’Africa Pay and ID Expo’’ se tiendra à Marrakech (Maroc) au centre d’exposition du Palmeraie Golf Palace, les 29 et 30 Mars 2019 et va  réunir  plus de mille participants.

Pour l’édition 14 de ‘’Africa Pay and  ID Expo’’, le Togo sera représenté par Boukpessi Payadowa, ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales.

Depuis 2005, cet événement annuel des technologies de la carte et du paiement en Afrique francophone réunit les acteurs clés du secteur et les experts internationaux et visionnaires. Ils y partagent les dernières innovations technologiques, les services, les solutions et les normes en application dans l’industrie du paiement, de l’identification et du mobile.

L’objectif de ‘’Africa Pay & ID Expo’’ est d’apporter à l’intelligence, les ressources et les contacts pour accompagner les entreprises ou les  administrations dans leur transformation digitale. Les domaines de la finance, la banque, le commerce sont impliqués en vue d’avoir des organismes d’utilité publique.

Avec plus de 40 conférences et des sessions d’innovation, cette 14e  édition compte tripler la programmation de son contenu, signe d’un marché en pleine évolution et assoiffé d’informations.

Pole Consulting  est partenaire  du salon international «Africa Pay and ID Expo». Il apporte chaque année son regard d’expert pour enrichir  les débats  et  accompagner les réflexions  des participants.

 

Daniel A.

 

Avez-vous déjà postulé aux différents concours du SANULF 2019?

Encore quelques heures pour vous inscrire aux différents concours organisé par le centre Ghiyada Africa dans le cadre du Salon Africain du Numérique et du Leaderahip Féminin.

« Femme/fille et intelligence artificielle pour le développement du Togo » est le thème sous lequel est placé la 3è édition du Salon Africain du Numérique et du Leadership Féminin qui aura lieu du 13 au 20 octobre 2019 à Kara et à Lomé.

Comme l’indiquent le nom et le thème, ce salon vise à inciter et encourager les jeunes filles togolaises à s’aventurer dans les carrières ayant trait aux technologies.
Au vu des objectifs de ce salon, les organisateurs ont voulu primer et encourager les quelques rares jeunes filles qui font déjà carrière dans la Tech.
A cet effet, 3 concours sont prévus. A travers le premier: Excellence scolaire féminin, les organisateurs veulent décerner des prix d’excellence aux jeunes filles élèves/étudiants première de leurs classes ou promotions dans 10 écoles/universités à Lomé et à Kara.
Le deuxième concours dénommé E-leadership féminin a pour finalité d’encourager et de soutenir les jeunes filles qui impactent positivement à travers le digital ( blog, site web, réseaux sociaux) notamment celles qui traitent des thématiques des ODD.
Entrepreunariat féminin culinaire qui est la troisième catégorie des concours consiste à soutenir et à encourager les jeunes filles qui sont dans le domaine de l’art culinaire et font leur visibilité à travers le numérique.
Alors si vous êtes blogueuse, vous avez un site web ou vous vous intéressez aux thématiques des Objectifs de Développement Durable à travers vos comptes ou pages sur les réseaux sociaux, vous pouvez postuler à ce concours en cliquant sur ce lien 
Les inscriptions se clôturent ce 23 Janvier 2019 à 00h00. Tic Tac, le compte à rebours a commencé, vaut mieux tard que jamais.
Lyda Gbadji