Togo/ FENES : Les meilleurs projets seront financés et accompagnés

Plus que 9 jours. Le compte à rebours du Forum sur l’entrepreneuriat  numérique et estudiantin (FENES) est lancé. Mardi 21 mai , le comité d’organisation a procédé au lancement officiel de ce forum qui se tiendra le 31 mai prochain à Lomé. En dehors des panels et expositions, un concours dénommé Pitch Your startup idea permettra de retenir, financer et accompagner les projets les plus innovants.

Ce forum annoncé un peu plus tôt sera aussi marqué par le concours de projets innovants. Par ce biais, les personnes ressources de l’écosystème entrepreneurial ont eu à former les porteurs de projets sur l’art de défendre son projet.

Plus de 250 candidats se sont inscrits au début. Une étape de présélection a permis de recueillir les votes du public. La finale est annoncée pour le 31 mai prochain. Des innovations technologiques et entrepreneuriales seront primées.

L’encouragement des candidatures féminines a poussé les organisateurs à pensé à un prix spécial dédié à la gent féminine. De même, l’entrepreneuriat social sera aussi encouragé grâce à une autre distinction.

A l’étape actuelle, 20 projets ont été retenus. Ils seront tous intégrés aux incubateurs de la place pour leur permettre de grandir. Le premier prix est doté d’une enveloppe de 5 00 000 F CFA et un voyage tout frais payé pour participer à Vivatech 2020. Le second aura un financement de 300 000 F et le 3ème 200 000 F en plus d’un voyage tout frais payé pour participer à Vivatech 2020.

30 Personnalités, 10 Experts et Intervenants nationaux et internationaux, 15 Top-managers d’institutions de formation à l’entrepreneuriat, publiques et privées, 250 étudiants des universités et grandes écoles du Togo pour les cérémonies d’ouverture et de clôture sont attendus. De même, 1500 visiteurs (enseignants, étudiants, diplômés, professionnels) feront le déplacement pour parcourir la vingtaine de stands d’exposition, participé à 3 panels, écouté 5 étudiants entrepreneurs-modèles partageant leur expérience.

Cette initiative est portée par la startup Enginnova et ses différentes communautés.

USA : Cina Lawson, lauréate du « Public service award »

Cina Lawson, ministre togolaise des postes, de l’économie numérique et des innovations technologiques, sera honorée à Harvard Kennedy School (HKS) avec 4 autres de ses camarades le samedi 18 mai 2019.

Le conseil d’administration de cette institution, va leur faire honneur, « Pour leur service public exceptionnel et leurs contributions significatives à la communauté HKS, aux Etats-Unis et dans le monde, ».

Cina Lawson, recevra donc le prix du  «Public service award » de l’université HKS. Créé  en 1997 sous le nom « The Alumni Achievement Award », ce prix  s’adresse aux diplômés de ladite université qui ont considérablement amélioré les conditions humaines au niveau local, national, régional, national ou international.

Ainsi Cina Lawson, sera primée pour avoir contribué au développement des Tic et du numérique au Togo. La ministre a créé le projet « Wifi Campus », visant une connectivité Internet à haut débit et la fibre optique aux universités publiques du Togo avec un accès gratuit aux étudiants.

Elle a permis la multiplication des fournisseurs d’accès Internet (FAI) au Togo. La licence accordé par le gouvernement togolais en 2017 à deux fournisseurs d’accès Internet : Teolis et Groupe Vivendi Togo (GVA Togo) est à mettre à son actif.

Cina Lawson a aussi contribué au développement du mobile banking au Togo avec le projet « Eco CCP ».

Une initiative qui facilite la création des comptes épargnes en composant un numéro avec son téléphone. Ceci constitue “le premier produit de ce type dans l’Union économique et monétaire ouest-africaine,’’ a confié HKS.

 

Prudence A. Avec Afrotribune

Togo : Un forum sur l’entrepreneuriat numérique et estudiantin s’annonce

Le forum sur l’Entrepreneuriat Numérique et Estudiantin (FENES) aura lieu pour la première fois le 31 mai prochain. Cet événement qui se positionne comme le rendez-vous numéro 1 des start-up et jeunes leaders du Togo rassemblera plus de 2000 participants. Il aura lieu au Palais des congrès de Lomé.

L’objectif du forum est de permettre aux participants de mieux cerner l’entrepreneuriat numérique et l’entrepreneuriat estudiantin, ainsi que son impact sur le développement économique et social.

Ce forum, de par son envergure va fédérer les énergies du secteur de la technologie du pays. De même, un concours est organisé en prélude de l’événement pour détecter les jeunes pousses innovantes. Trois projets seront distingués. Ils auront les « prix de la créativité et de l’innovation entrepreneuriat numérique », « prix du meilleur projet d’entrepreneuriat social », et « prix spécial de l’entrepreneuriat féminin »

Cette activité permettra de montrer à quel point  l’entrepreneuriat étudiant constitue un moyen par excellence d’approfondir et booster les ambitions professionnelles des apprenants.

Pour les organisateurs, il est plus que jamais important de regarder de près la réalité de l’entrepreneuriat étudiant. Même si la notion n’est pas très connue, « plus de 50 étudiants poursuivent leurs études tout en développant leur projet de création d’entreprise dans le secteur du numérique ».

« Il est donc important de se familiariser très tôt avec l’idée que gérer sa propre entreprise est une option de carrière et que l’éducation, la formation et l’accès à l’information jouent un rôle central dans la réussite de l’entreprise »,Poursuivent les organisateurs.

30 Personnalités, 10 Experts et Intervenants nationaux et internationaux, 15 Top-managers d’institutions de formation à l’entreprenariat, publiques et privées, 250 étudiants des universités et grandes écoles du Togo pour les cérémonies d’ouverture et de clôture sont attendus. De même, 1500 visiteurs (enseignants, étudiants, diplômés, professionnels) feront le déplacement pour visiter 20 stands d’exposition, participé à 3 panels, écouté 5 étudiants entrepreneurs-modèles partageant leur expérience. A noter que 3 nouveaux programmes innovants à fort impacts seront également lancés à cet effet.

Le Bénin n’a pas internet ce dimanche

Le Bénin rejoint la liste des pays ayant une fois restreint l’accès à internet pour des raisons politiques. Ce dimanche, jour d’élection, les utilisateurs ont d’abord subi une coupure des réseaux sociaux et après l’impossibilité d’accès à internet en général.

Des organisations internationales sont remontées contre le pouvoir du président Talon pour ce recul démocratique. « Des sources au Bénin et les mesures techniques prises par Netblocks ont confirmé que les médias sociaux, les applications de messagerie et désormais tout Internet sont maintenant coupés du pays », lit-on dans un communiqué d’Internet sans frontières.

«Les autorités béninoises doivent préserver l’état de droit et la démocratie: la liberté d’expression des citoyens doit être protégée, encore plus pendant la période électorale. Nous exhortons les autorités à rétablir l’accès à Internet dans les meilleurs délais », a déclaré Qémal Affagnon, coordinateur Afrique de l’Ouest pour Internet sans frontières.

«La fermeture d’Internet le jour des élections ne fait qu’ajouter de la suspicion à un processus électoral déjà défaillant. La démocratie au Bénin est très médiocre », ajoute Mylène Flicka, fondatrice de Media Irawo et consultante pour Internet sans frontières.

Selon des sources sur place, les réseaux sociaux ont été coupés vers 01 du matin. Le contexte politique est tel qu’au Bénin, l’opposition est mis de côté dans l’organisation et la tenue des élections législatives. Les Béninois condamnent cette manière d’enfreindre à leur liberté d’expression.

Pour l’heure, nul ne sait quand Internet sera de retour. En attendant, les plus avisés s’en sortent en installant des VPN sur leurs téléphones. Le Togo est l’un des derniers pays ayant coupé internet pour des raisons politiques.

Togo: l’édition 2 du forum  ‘’Entrepreneurs pour Entrepreneurs’’  s’annonce pour mai 2019

Le samedi 25 mai 2019 aura lieu dans la capitale togolaise à  Africa Coworkers, l’édition 2  du forum  Entrepreneurs pour Entrepreneurs. Elle est destinée à toute personne physique ou morale menant une activité entrepreneuriale tout secteur confondu.

Le forum Entrepreneurs pour Entrepreneurs est une rencontre des jeunes entrepreneurs sans distinction des domaines d’activité d’entrepreneuriat ni de secteurs d’activités.

L’objectif de ce forum est de  faire la lumière sur les éléments permettant de comprendre ce nouveau phénomène qu’est le digital entrepreneuriat et d’appréhender le digital entrepreneur sous ses différentes facettes.

Le projet vise à promouvoir l’auto emploi des jeunes,  la sensibilisation sur les monnaies électroniques,  susciter et encourager les initiatives des jeunes entrepreneurs digitaux.

Par ailleurs, il s’agit de créer une plateforme de relaie d’information, des opportunités et de promotion des jeunes entreprises. «La présence sur internet est devenue vitale pour toutes les entreprises. Dans ce contexte, les entrepreneurs se tournent vers le net pour accéder plus facilement à un marché de plus en plus important ».

« Les opportunités d’affaires sont nombreuses et les start-ups sont majoritairement des digitales entreprises», a expliqué les organisateurs du forum.

Ce forum est une initiative de  la Start Up 228Entrepreneurs en collaboration  avec le centre d’incubation Africa Coworkers.

Pour cette deuxième édition du forum Entrepreneurs pour Entrepreneurs, il est prévu une conférence qui sera prononcée sur le thème : «Le digital entrepreneuriat et digital entrepreneur : challenges, outils et perspectives».

Vous pouvez participer à la 2eme édition du forum ‘’Entrepreneurs pour Entrepreneurs’’ en vous  inscrivant sur ce LIEN

ou contactez les organisateurs sur Tel: 00228 98 08 26 83.

 

Daniel A.

GHIYADA-AFRICA organise le SANULF ce 20 avril à Lomé

Pour célébrer la journée Internationale de la Jeune fille, femme dans le Secteur des TICs, GHIYADA-AFRICA et ESPACE YALI POINT COM organisent le Salon Africain du Numérique et du Leadership Féminin (SANULF).

Le samedi 20 avril 2019 aura lieu dans l’enceinte de l’amphithéâtre du Lycée d’Enseignement Technique et Professionnel d’Adidogomé (LETP-A), le Salon Africain du Numérique et du Leadership Féminin (SANULF).

Ce salon est une initiative de GHIYADA-AFRICA en faveur des jeunes filles africaines, afin d’éveiller leurs consciences, leur leadership et les inciter à se servir des technologies de l’information et de la communication (TIC), comme outils et faire carrière dans ce secteur des TICs.

Dans le cadre du Salon Africain du Numérique et du Leadership Féminin GHIYADA-AFRICA en collaboration avec ESPACE YALI POINT COM, il est prévu une conférence placé sous le thème : «Femme, fille et intelligence artificielle pour le développement du Togo».

Info line : (+228) 98 94 27 87 / 93 42 91 80 / 22 50 41 98.

Togo : Edem Agbeko veut multiplier ses sacs solaires

Le jeune togolais, Edem Koffi Agbeko, après des études en graphisme et réalisation audiovisuelle, s’est lancé dans l’entreprenariat avec la création d’un “sac solaire’’. Son défi actuel est de trouver plus de moyens financiers pour passer du prototype à des sacs commercialisables.

Grâce aux recherches et l’envie d’aider les jeunes en milieu reculé, il invente sur fond propre un “Sac Solaire’’ monté à la main. Cette idée lui est venue après avoir observé les jeunes de son village parcourir de longue distance pour l’école. De retour, ils n’ont pas de l’électricité pour étudier.

Ce sac qui possède une plaque solaire, une batterie en lithium de 4,5 voltes et un indicateur de niveau de pile, peut faire fonctionner une lampe et qui peut éclairer une chambre dans un rayon de 2 à 3 mètres.

Avec ce “sac solaire’’ et d’autres innovations comme, briquet solaire, rideau téléguidé, WIFI routeur solaire, le jeune Agbeko compte conquérir toute l’Afrique ainsi que le monde entier.

prototype du sac

Pour Edem Koffi Agbeko, l’Afrique dispose des têtes bénies. «Les nouvelles technologies c’est pour l’Afrique » a-t-il affirmé.

Pour rappel Edem Koffi AGBEKO, a co-réalisé le film “Rêves d’Afrique’’ avec Remi Jennequin un réalisateur français. Et le montage du film “Mariage Impossible’’ du groupe Triomphale à Kara est à mettre à son actif.

Il a plusieurs cordes à son arc.

 

Prudence A.

 

 

Togo: Kaba Delivery vous livre vos plats à la minute

Kaba Delivery Sarl, est une entreprise de livraison qui propose ses services à  travers une plateforme mobile pour  des personnes occupées, ne pouvant ou ne voulant pas se déplacer. Grâce à son application, les consommateurs se font livrer quotidiennement leurs plats préférés depuis les restaurants partenaires.

L’idée de la création de Kaba Delivery vient de certains constats et de l’envie de répondre à un besoin en proposant des solutions innovantes de livraison. Très souvent, le restaurant dans lequel il faut manger est distant. L’on se retrouve occupé à midi et il est difficile de prendre des pauses. Kaba vient à leurs secours.

Elle dispose de moyens logistiques et des collaborateurs, pour satisfaire sa clientèle. L’entreprise possède en outre une application et des systèmes informatisés qui leur permettent d’accomplir au mieux les objectifs et les missions.

cliente satisfaite

L’objectif  premier  de l’entreprise Kaba Delivery Sarl, est la livraison de biens consommables en misant sur la qualité des mets que ses restaurants fournissent.

La mission de Kaba est de simplifier la vie de toute personne via des solutions innovantes de livraison. Kaba est donc cet intermédiaire, qui livre des menus des restaurants à des personnes occupées, ne pouvant ou ne voulant pas se déplacer mais ayant un petit creux.

« La vision de Kaba Delivery dans 5 ou 10 ans est de devenir la plus grande entreprise de livraison au Togo et dans la sous-région, évoluant dans presque tous les secteurs faisant appel à la livraison », expliquent ses promoteurs.

L’application mobile  ‘’kaba’’ est téléchargeable  ICI

Vous pouvez contacter KABA Delivery SARL sur :

Tel: 00228 92 10 94 74

Email: contact@kaba-delivery.com

Facebook: https://www.facebook.com/kabadelivery

Instagram: https://www.instagram.com/kaba_delivery/

 

 

Daniel A.

Avez-vous déjà postulé aux différents concours du SANULF 2019?

Encore quelques heures pour vous inscrire aux différents concours organisé par le centre Ghiyada Africa dans le cadre du Salon Africain du Numérique et du Leaderahip Féminin.

« Femme/fille et intelligence artificielle pour le développement du Togo » est le thème sous lequel est placé la 3è édition du Salon Africain du Numérique et du Leadership Féminin qui aura lieu du 13 au 20 octobre 2019 à Kara et à Lomé.

Comme l’indiquent le nom et le thème, ce salon vise à inciter et encourager les jeunes filles togolaises à s’aventurer dans les carrières ayant trait aux technologies.
Au vu des objectifs de ce salon, les organisateurs ont voulu primer et encourager les quelques rares jeunes filles qui font déjà carrière dans la Tech.
A cet effet, 3 concours sont prévus. A travers le premier: Excellence scolaire féminin, les organisateurs veulent décerner des prix d’excellence aux jeunes filles élèves/étudiants première de leurs classes ou promotions dans 10 écoles/universités à Lomé et à Kara.
Le deuxième concours dénommé E-leadership féminin a pour finalité d’encourager et de soutenir les jeunes filles qui impactent positivement à travers le digital ( blog, site web, réseaux sociaux) notamment celles qui traitent des thématiques des ODD.
Entrepreunariat féminin culinaire qui est la troisième catégorie des concours consiste à soutenir et à encourager les jeunes filles qui sont dans le domaine de l’art culinaire et font leur visibilité à travers le numérique.
Alors si vous êtes blogueuse, vous avez un site web ou vous vous intéressez aux thématiques des Objectifs de Développement Durable à travers vos comptes ou pages sur les réseaux sociaux, vous pouvez postuler à ce concours en cliquant sur ce lien 
Les inscriptions se clôturent ce 23 Janvier 2019 à 00h00. Tic Tac, le compte à rebours a commencé, vaut mieux tard que jamais.
Lyda Gbadji
Soirée GirlBoss, l’une des soirée poids lourd du Bootwoecamp

La soirée GirlBoss est l’une des activités importantes qui ont meublé le BootwoeCamp 2018.Elle a été faite  d’échanges et de partages entre des femmes togolaises d’ici et de la diaspora.
Dans la première partie de la soirée, il y a eu des pitchs des femmes influentes de la Silicon Valley. C’était l’opportunité de découvrir ces femmes rares qui se sont lancées dans des domaines tels que la technologie, les sciences politiques, etc. et y ont fait leurs preuves.
Dans cette logique, le public eut à découvrir la biographie et l’histoire des GirlBoss tel que Sheryl Sandberk le Number two de Facebook, Meg Whitman femme politique et d’affaire et Marrissa Mayer autrefois CEO de Yahoo. L’histoire de ces femmes influentes furent respectivement présentées par Mlle Tchalla, étudiante en ingénieurie à l’ENSI, Mlle Emefa Akpalu, jeune femme leader 2018 et Mlle Mimi, GirlBoss.
Outre la séance de pitching, deux puissants panels ont également meublé la soirée GirlBoss. Le premier panel a tourné autour du thème « Femmes, technologies, Sciences: quels sont les préjugés qui l’accompagnent? » Les panélistes Mlle Lawani et Francine ont décortiqué ce thème ensemble avec le public qui n’a pas manqué de participer aux discussions.
Le second panel avait regroupé 5 dames de fer, togolaises ayant fait leurs études ou passé un temps à l’occident pour revenir mettre leurs connaissances au profit de leur pays. Il est vrai qu’elles se sont heurtées à beaucoup de défis mais elles ont persisté et continuent de persister pour l’atteinte de leurs objectifs. Pour éviter la confrontation  entre ceux qui viennent de la diaspora pour aider à développer le pays et ceux qui y sont permanemment, il faut de « l’humilité de ceux qui viennent et la compréhension de  la part de ceux qui sont là ».
Ces échanges riches en connaissances ont clôturé en toute beauté l’agréable soirée. Rendez-vous au BootwoeCamp 2019 pour une autre soirée GirlBoss plus merveilleuse.