Rain met en service le premier réseau 5G d’Afrique

Rain, l’opérateur sud-africain de téléphonie mobile a annoncé l’activation du premier réseau 5G d’Afrique. Le fournisseur met la 5G à la disposition de tous les clients dans certaines parties de Johannesburg et de Tshwane. La société a déclaré que ce réseau 5G permettrait à l’Afrique du Sud de bénéficier de coûts de données réduits .

«Les clients sélectionnés dans la zone de couverture 5G de Rain ont été invités à être les premiers à acheter un réseau Internet 5G ultra-rapide et illimité . Un routeur 5G à la pointe de la technologie sera installé au domicile du client. Aucune installation n’est requise, le routeur est simplement plug-and-play et il sera connecté immédiatement », a déclaré Khaya Dlanga, directrice du marketing, Rain.

Lire aussi : Nigeria : A 7 ans, Brendon Ikem est champion d’un concours de robotique

Rain souhaite étendre son réseau 5G d’Afrique dans les prochaines semaines à toutes les petites entreprises et à tous les foyers de la zone de couverture de Johannesburg et Tshwane.  

Une connexion 5G moyenne est capable de fournir des vitesses au moins 10 fois plus rapides que les réseaux 4G / LTE existants. 

Rain compte travailler avec Huawei Technologies et l’Université WITS pour développer un laboratoire d’innovation 5G. Cet espace donnera aux jeunes ingénieurs une longueur d’avance dans le développement des nouvelles applications innovantes de la 5G.

Andela quitte le Nigeria, l’Ouganda et le Kenya pour se restructurer

L’entreprise Andela a plié ses bagages pour rejoindre d’autres destinations. Elle essaie de se restructurer mais plus de 400 développeurs débutants se retrouvent désormais sans travail.

Andela est spécialisée dans recrutement de développeurs débutants pour le compte des entreprises. Seni Sulyman, vice-présidente des opérations mondiales chez Andela, explique que la demande du marché est destinée à des développeurs plus expérimentés.

Lire aussi : Nigeria : A 7 ans, Brendon Ikem est champion d’un concours de robotique

La restructuration a touché environ 250 ingénieurs et employés débutants de ses centres nigérian et ougandais, avec 170 autres potentiellement touchés au Kenya, a indiqué la société dans un communiqué.

« La société travaille en partenariat avec CcHUB (Nigéria), iHub (Kenya) et Innovation Village (Ouganda) pour aider les développeurs touchés à trouver des opportunités dans leurs écosystèmes locaux », poursuit le communiqué.

Selon les analyses de Jeremy Johnson, co-fondateur et membre de l’équipe, le monde des talents a évolué. « Ces dernières années, il est devenu de plus en plus évident que le monde a besoin de ce qu’Andela fournit : une ingénierie de haute qualité. Cependant, il est également devenu évident que la majorité de la demande concerne des talents plus expérimentés. Nous devons développer encore plus notre base de talents seniors ».

« La plupart des entreprises embauchent des développeurs expérimentés et plus expérimentés pour leurs projets et Andela laisse derrière elle sa vision fondamentale de développer les talents pour devenir une société de sous-traitance complète », ajoute Seni Sulyman, Andela Vice-présidente, Opérations mondiales Andela.

Irembo remporte le prix mondial de l’innovation ITU Telecom

Irembo, une entreprise technologique rwandaise qui numérise des services publics, a été honorée sur le plan international. Elle a reçu le Prix mondial ITU Telecom du meilleur modèle commercial parmi 150 petites et moyennes entreprises (PME) mondiales participantes. 

La reconnaissance survient dans un contexte où l’entreprise a lancé son service d’obtention de casier judiciaire en ligne. Initiative de l’UIT (agence spécialisée des Nations Unies pour les technologies de l’information et de la communication), ce prix est attribué aux PME pour leurs solutions les plus prometteuses.

Lire aussi : Nigeria : A 7 ans, Brendon Ikem est champion d’un concours de robotique

« Irembo est reconnaissante à l’UIT de voir dans le forum des PME et des entreprises axées sur l’innovation des acteurs géants de la technologie. Nous sommes très honorés de recevoir le prix mondial de l’UIT en reconnaissance de notre contribution au Rwanda dans la mesure où nous continuons à améliorer les services fournis aux citoyens par les gouvernements en Afrique », se réjouit Pierre Kayitana , Directeur des opérations, Irembo.

Grâce à IremboGov, plus de 8 millions de Rwandais et d’étrangers ont pu accéder aux services publics en ligne apprend-on. À l’heure actuelle, Irembo s’emploie également à restructurer ses services afin d’améliorer l’expérience utilisateur et avoir davantage de services en ligne.

Nigeria : A 7 ans, Brendon Ikem est champion d’un concours de robotique

Brendon Ikem est vice-champion du monde des Robot World 2019 a 7 ans. Au Nigeria, il est premier à la phase de qualification pour le prochain WRO à Gyor, en Hongrie, du 8 au 10 novembre.

Près de 22 000 participants pourraient mettre le cap sur la Hongrie. Quant à Brendon Ikem , il compte décrocher le prix mondial.  Son objectif est de devenir le meilleur développeur ‘intelligence artificielle’ au monde.

Le WRO 2019 Nigeria avait pour thème :« Villes intelligentes ». Plus de 120 étudiants issus d’écoles publiques et privées y ont assistés. Ikem avait remporté la victoire aux côtés de son duo Christian Peter-Jesse lors de l’Olympiade mondiale des robots 2019.

Lire aussi : Poisson volant, le tout premier jeu de Coders for Togo

« Je suis enthousiasmé et heureux d’être le vainqueur du WRO 2019, je n’avais pas gagné l’année dernière, mais j’étais deuxième, alors je suis plus déterminé à être champion cette année », explique-t-il. « Je veux être le meilleur au monde », souhaite Brendon.

Le prochain défi est de travailler dur pour devenir champion du monde.  Il compte aussi sur le soutien de son père qui le soutient au quotidien. Le WRO Nigeria 2019 est une initiative de la fondation Arc Lights, depuis 2011.

Facebook retire la mention  » C’est gratuit (et ça le restera toujours). »

Tout le monde se rappelle de cette mention  » C’est gratuit (et ça le restera toujours).  » qui s’affiche sur Facebook à chaque tentative de connexion. Elle a disparu en toute discrétion depuis quelques semaines.

Cette expression faisait office de message de bienvenue, voire de promesse. Il mettait les utilisateurs en confiance quant à la possibilité de payer des abonnements mensuels.

Lire aussi : True-spec ,Un détecteur de faux médicaments pour l’Afrique

A la place du mot  » Inscription « , il est désormais écrit :  » C’est rapide et facile.  » Ce changement est intervenu en début août. Il peut modifier la perception que les utilisateurs ont du réseau social.  » C’est gratuit (et ça le restera toujours) qui est effacé repose le débat de gratuité du service telle qu’affirmée tout le temps.

« Nous mettons régulièrement à jour nos produits, y compris la page d’accueil Facebook. Les gens pourront toujours utiliser gratuitement Facebook », a indiqué un porte-parole de l’entreprise. Il poursuit qu’il s’agit là d’une simple question d’esthétique.

Cette idée d’un Facebook payant a été évoqué en 2018 au temps fort des scandales de données personnelles. Mark Zuckerberg et ses équipes à en croire certains médias, travailleraient sur une version payante et donc sans publicité.

Lire aussi : Le Groupe HF adpote une solution WhatsApp banking au Kenya

« Il y aura toujours une version de Facebook qui sera gratuite. C’est notre mission de connecter les gens partout dans le monde et de les rapprocher. Pour ce faire, nous estimons que nous devons apporter un service que tout le monde peut s’offrir », avait rassuré le PDG lors de son audition par le sénat des Etats-Unis en avril 2018.

Au Rwanda, le casier judiciaire s’obtient désormais en ligne

La procédure d’obtention d’un casier judiciaire au Rwanda connait une nouvelle amélioration. Les citoyens peuvent toujours faire la demande depuis leurs domiciles. Néanmoins, ils auront la possibilité de recevoir le casier judiciaire par courrier électronique, le télécharger ou de l’imprimer selon le besoin.

L’initiative est l’aboutissement d’un partenariat entre National Public Prosecution Authority (NPPA), le ministère des TIC et de l’Innovation, ainsi qu’Irembo, un portail unique pour les services d’administration en ligne.

Irembo a publié un tweet pour annoncer la nouvelle.  « Nous sommes ravis d’annoncer que le certificat de clôture de casier judiciaire est désormais entièrement numérique et accessible en ligne ! Postulez & envoyez-le directement par e-mail sans faire un seul voyage. Merci à @ProsecutionRw pour avoir pris l’initiative de transformer service de livraison ! », lit-on sur Twitter.

Lire aussi : Kenya : Roy Allela invente un gant convertissant le geste en audio

La nouvelle plateforme a été lancée il y a une semaine dans l’espoir de faciliter le processus d’accès à ce document. Il est souvent nécessaire pour valider divers autres documents et opportunités tels que les visas, les passeports et les emplois du secteur public. Ainsi, le nouveau processus viendra décongestionner les locaux du ministère public.

Le Procureur général, Jean-Bosco Mutangana, a fait savoir que la nouvelle méthode garantit une prestation de services rapide. Auparavant, une personne à la recherche de ce document serait obligée de se rendre dans les locaux de la NPPA. Elle remplit la fiche de demande, paie par mobile money puis attend 3 jours pour être satisfait.

Selon nos informations, 67 000 citoyens demandent le casier judiciaire chaque année, soit 5 584 personnes par mois ou 253 par jour. Une demande qui ne saurait être traité manuellement.

Des smartphones 5G seront en 2020 disponibles en Afrique du sud

Des smartphones 5G seront lancés en 2020.  Quelques fabricants ont réussi à présenter ces smartphones dans le monde.  Une société sud-africaine a confirmé la première étape vers l’intégration de la 5G dans les smartphones sud-africains en 2020.

Qualcomm a déclaré que son portefeuille de puces Snapdragon prises en charge par la 5G était plus que capable de faire fonctionner le réseau. « Ce déploiement de portefeuille élargi vise à prendre en charge les fonctionnalités et les bandes de fréquences à l’échelle mondiale », a déclaré Qualcomm.

Lire aussi : Poisson volant, le tout premier jeu de Coders for Togo

Il prend en compte le potentiel de rendre la 5G accessible à plus de 2 milliards d’utilisateurs de smartphones. Dans un communiqué de presse de la société, plus de 150 conceptions de smartphones 5G sont en cours de développement.

Au total, 12 fabricants et fournisseurs mondiaux de premier plan, parmi lesquels Motorola, HMD Global, LG Electronics et OPPO, prévoient d’intégrer la plate-forme mobile Snapdragon 7 Series 5G à ses prochains smartphones 5G.

Les smartphones 5G devraient arriver dans les magasins au cours du second semestre 2020. La 5G succèdera à la 4 G qui peine à être vulgarisée dans le monde.

Cette cinquième génération des standards pour la téléphonie mobile est plus associée au développement des villes intelligentes, le datamining, la gestion du big data et du tout-internet « Internet of Everything », entre autres.

Prix Netpreneur/ Deux Togolaises se trouvent dans le Top 50

Le Prix Netpreneur, l’initiative du milliardaire chinois, Jack Ma a rendu son verdict. En partie doit-on dire. Dans la liste des 50 projets sélectionnés se trouvent deux appartenant à des Togolaises. Il s’agit de Kari-Kari et de Togosimé.

Kari-kari est une entreprise de cosmétique produisant des savons. Elle est pilotée par Aimé Abra Tenu Lawani. Cette dernière propose un savon artisanal aux huiles végétales distribué au Togo puis en France.

Lire aussi : Karenjy, la marque d’automobile made in Madagascar


Togossimé est l’initiative de Lucia Allah-Assogba. Son entreprise excelle dans la vente et la vulgarisation des produits made in Togo. Lucia se positionne comme une ambassadrice de la consommation locale. Des boutiques ont été mises en place dans des quartiers de Lomé pour permettre aux Togolais de mieux découvrir les produits du terroir.

L’Africa Netpreneur Prize Initiative est le programme phare de Jack Ma pour les entrepreneurs en Afrique, dirigé par la Fondation Jack Ma. Ce Prix Netpreneur consiste à identifier et de mettre en lumière les héros des entrepreneurs africains et leurs histoires afin d’inspirer le continent et au-delà.

La finale de ce prix aura lieu en novembre. Un concours de pitchs permettra à 10 startups africaines de se partager 1 million de dollars.

Consultez toute la liste des Top 50

Edeh Dona Etchri va vulgariser les drones agricoles en Afrique de l’ouest

Le Togolais Edeh Dona Etchri se positionne comme un des précurseurs de l’utilisation des drones agricoles en Afrique de l’ouest. Ce jeune est connu comme le promoteur de la plateforme agricole e-agribusiness.

Après avoir fait des prouesses dans de nombreux pays, il s’apprête à faciliter l’accès aux drones agricoles dans toute l’Afrique de l’ouest. C’est par le biais d’un partenariat signé en Chine. Un centre de certification de pilotes de drones est désormais en gestation.

Lire aussi : Le Togolais Dona Etchri retenu pour RFI Apps Challenge Afrique

Nous sommes très heureux d’avoir signé une coopération exclusive pour l’Afrique de l’ouest avec le géant groupe Chinois de l’agriculture de précision CQAA dans la plus grande région agricole de toute la Chine.

A la clé plusieurs avantages pour l’Afrique de l’Ouest :

– Centre de formation des pilotes de drones agricoles et en agriculture de précision avec délivrance d’une certification Internationale
– Prestation en drone expandeur pour les agriculteurs dans les villages
– Ouverture des centres d’innovation pour les agriculteurs

– Ouverture d’une usine de fabrication de drones dans un proche avenir au Togo pour desservir toute l’Afrique de l’ouest afin d’impliquer les jeunes et booster le secteur agricole

Un nouveau métier bien rémunéré se dessine pour les jeunes.

Nous formerons dans un an pour chaque pays d’Afrique de l’Ouest y compris le Togo 500 pilotes de drones agricoles certifiés, 8000 pilotes donc pour toute l’Afrique de l’Ouest en 1 an et nous devrons pouvoir atteindre une croissance de plus 200% en nombre d’emplois rémunérés chaque année.

Lire aussi : Rwanda : Le Togolais Dona Etchri, lauréat à l’Agrihack talent

Nos prestations couvriront les pays suivants :
Togo , Bénin, Burkina Faso , Cap-Vert ,Côte d’Ivoire ,Gambie Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Liberia ,Mali ,Mauritanie, Niger ,Nigeria ,Sénégal ,Sierra Leone.

Kenya : Netflix et YouTube paieront bientôt des taxes

Netflix et YouTube, ces géants du web paieront d’ici peu des taxes au Kenya. Le ministère des TIC est en phase finale d’élaboration d’un cadre légal qui servira de base à cette taxe.

Sa cible, c’est les services de diffusion multimédia en ligne étrangers tels que YouTube et Netflix. Ces services over-the-top (OTT) devront bientôt déclarer leurs revenus aux consommateurs kényans.

Le directeur général de l’Autorité de la communication, Francis Wangusi, a déclaré que les fournisseurs de contenu en ligne exploitent l’industrie kényane, mais que ni le gouvernement ni les artistes n’en bénéficient.

« De nombreux pays spécialement développés ont des politiques qui guident ces services, et c’est là que nous nous dirigeons en tant que pays », a déclaré M. Wangusi, ajoutant que les canaux de distribution traditionnels avaient été affaiblis.

Les services OTT incluent toutes les applications offrant des services de voix et de messagerie via Internet. Ils contournent les moyens classiques de communication. Ils ne sont pas sous le contrôle des opérateurs de téléphonie mobile.

Netflix est une entreprise multinationale américaine opérant dans le secteur d’activité des industries créatives par la distribution et l’exploitation d’œuvres cinématographiques et télévisuelles ainsi que par le développement et l’édition de jeux vidéo.

YouTube est un site web d’hébergement de vidéos sur lequel les utilisateurs peuvent envoyer, regarder, commenter, évaluer et partager des vidéos.