Togo : Un Symposium sur l’intelligence artificielle en préparation

Togo : Un Symposium sur l’intelligence artificielle en préparation

Les activités préparatoires du Symposium sur l’intelligence artificielle en Afrique francophone sont lancées.  Ce lancement a été organisé par Le Bureau Régional pour l’Afrique de l’Ouest de l’Organisation internationale de la Francophonie (BRAO-OIF) jeudi dernier.

Lire aussi : Facebook admet avoir écouté les conversations de certains utilisateurs

Des acteurs de l’écosystème numérique et des représentants du milieu académique et du monde de la culture y étaient. Ces derniers ont échangé sur les enjeux de l’intelligence artificielle en Afrique francophone. Ils ont également exploré le projet de création d’une agence de l’intelligence artificielle.

Cette rencontre a été une occasion pour constituer l’équipe chargée de la préparation du symposium. Cette rencontre se déroulera à Aného les 16 et 17 décembre 2019. Elle rassemblera de acteurs en provenance des pays de l’Afrique francophone. Les participants échangeront et s’imprègneront davantage des enjeux et opportunités de l’intelligence artificielle en Afrique en général et dans la francophonie particulièrement.

Le symposium est placé sous le thème : « La contribution de l’intelligence artificielle au développement durable en Afrique : enjeux éducatifs, économiques et éthiques ». A travers les échanges lors de ce symposium, les dirigeants du secteur privé et de la société civile pourront renforcer leur capacité pour un meilleur usage de l’intelligence artificielle. 

Lire aussi : Le Cameroun se lance dans la conquête spatiale

Aussi pourront-ils mettre les innovations de cette intelligence au service des populations locales tout en contribuant au développement durable de l’Afrique.

Lire aussi : Togo : Une nouvelle arnaque par téléphone se propage

La Commission Nationale de la Francophonie (CNF) du Togo, l’OIF, l’Organisation des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture (UNESCO), la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA) sont les organes qui initient le symposium. 

Raheem Geraldo

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *