98 % des startups africaines ayant levé plus d’un million dollars sont anglophones

98 % des startups africaines ayant levé plus d’un million dollars sont anglophones

La liste des 44 startups africaines qui ont collecté plus d’un million de dollars dans divers secteurs a été publiée. La publication a été faite par Maxime Bayen sur Twitter.

Maxime Bayen travaille pour GSMA Ecosystem Accelerator. C’est une organisation qui favorise les partenariats entre les nouvelles entreprises innovantes et les opérateurs de réseaux mobiles.

Sur la liste figurent  les dates auxquelles l’argent a été collecté, le pays avec le siège de l’entreprise ainsi que le secteur dans lequel l’entreprise intervient. 

Lire aussi : Le Cameroun se lance dans la conquête spatiale

Les entreprises Sud-africaines, nigériane et celles du Kenya sont les top de ce classement. La majorité des startups viennent de ces trois pays anglophones.

Les sociétés technologiques du secteur financier dominent la liste. Elles représentent jusqu’à 34 des entreprises du classement. La preuve d’une  Afrique qui ne cesse d’innover dans la finance.

Ce n’est pas le cas du secteur agricole. Les startups agricoles ne sont que trois. L’innovation agricole en 2019 n’a pas la même ampleur que celle de la finance.

La liste des stars compte 8 startups africaines fondées ou co-fondées par des femmes. Il s’agit d’Andela (Nigéria), de PayItUP (PDG de femme), d’InstaDeep (Tunisie), de BitPesa (PDG de Kenya), de SweepSouth (PDG de Afrique du Sud), de Neopenda (PDG d’Ouganda), de Farmcrowdy (Nigéria) et de MdaaS Global. (Nigeria).

Lire aussi : Au Nigeria, Nokia vante les mérites de la 5 G

Le top 10 des transactions représente 75% des investissements reçus jusqu’à présent. D’autres sociétés continuent de lever des sommes moins élevées, mais l’avenir est prometteur pour les innovateurs.

Par contre, les chiffres révèlent l’absence des pays francophones sur cette liste. Comment l’expliquer selon vous ?

Raheem Geraldo

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *