Qui est Mandla Maseko, le premier africain devant se rendre dans l’espace?

Qui est Mandla Maseko, le premier africain devant se rendre dans l’espace?

Mandla Maseko est un DJ sud-africain qui devrait devenir le premier africain noir à voyager dans l’espace. A l’âge de 25 ans, le jeune homme faisait partie des 23 finalistes du concours Space Academy Lynx Appolo, qui ont remporté un siège lors d’un voyage suborbital d’une heure en 2015.

Il est mort samedi 6 juillet à 30 ans suite un accident de circulation.  Qui est  Qui est Mandla Maseko, le premier africain qui devrait se rendre dans l’espace ? Portrait en guise d’hommage.

 

Né d’une famille modeste

Né d’une famille modeste (son père est responsable d’une équipe locale de nettoyage), le sud africain de Mabopane, près de Prétoria Mandla Maseko, a dû abandonner ses études par faute de moyens financiers. Passionné par l’espace et fan des séries sciences fictions comme celles de Star Treck, le jeune homme a battu un million d’autres candidats venus de 75 pays dans le cadre du concours Space Academy Lynx Appolo, organisé par la AXE Apollo Space Academy. Un concours parrainé par la société anglo-néerlandaise Unilever et une entreprise de tourisme spatial, Space Expedition Corporation (SEC).

Ses débuts

Dans un entretien, Mandla Maseko explique comment tout a commencé : « j’ai d’abord vu une publicité pour le concours à la télévision, puis une autre publicité à la radio. Je devais envoyer une photo de moi sautant de n’importe où, alors j’ai choisi de sauter d’un mur et mon ami m’a capturé en plein vol.

Je devais répondre à quelques questions et expliquer pourquoi je voulais aller dans l’espace. Ma réponse a été: « Je veux défier les lois de la gravité et entrer dans l’histoire en tant que premier Sud-Africain noir dans l’espace » ».

Lire aussi : Ethiopie : A nous l’espace !

Des épreuves  à surmonter

Mandla Maseko a été confronté à de nombreux tests d’aptitude physiques et mentaux dont il s’en est bien sorti. Il a subi des entrainements rudes en guise de préparation.

Le jeune homme Mandla Maseko surnommé « Space boy » le confirme : « Nous avons fait plus de défis qui étaient très durs, mais je suis un garçon typique du township et on m’a appris à faire face à tous les défis qui me sont lancés, et c’est ce que j’ai fait. Nous devions faire la simulation de vol aérien, le combat aérien, le vol en apesanteur, les trajectoires d’assaut . Je les ai tous terminés avec succès ».

Lire aussi : Le seul robot humanoide Pepper de l’Afrique se trouve en Côte d’Ivoire

Sa  motivation

Mandla  voulait faire quelque chose qui sort de l’ordinaire et être le premier sud africain noir à aller sur la lune. Comme il l’affirme : « j’aime explorer des choses et c’était une grande opportunité pour moi. Je veux faire quelque chose qui motive et inspire les jeunes de l’Afrique du Sud et de l’Afrique dans son ensemble et, espérons-le dans une certaine mesure, les jeunes du monde entier, et montre que peu importe votre origine, vous pouvez avoir ce que vous voulez  tant que vous  mettez du travail et de la détermination dedans ».

Le jeune Mandla étant excité à aller dans l’espace envisage terminer ses études de génies civil qu’il a du mettre en attente avant la compétition à cause du manque de financement. Il souligne : « J’aimerais également étudier l’ingénierie aéronautique et, si tout va bien, me qualifier en tant que spécialiste de mission. Ensuite, rendez-vous sur la Lune pour y planter le drapeau sud-africain ».

 

Lire aussi : Afrique du sud :Une appli vous emmène sur les traces de Mandela

 

Que la terre lui soit légère !

 

Alexine Afaya

 

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *