Wari rend possible les transactions financières via WhatsApp

Wari rend possible les transactions financières via WhatsApp

Wari vient de s’associer à l’application WhatsApp pour permettre à ses utilisateurs d’avoir accès à ses services financiers partout dans le monde sur WhatsApp. L’entreprise a rendu public l’information mercredi à travers un communiqué.

Ce communiqué a été relayé par l’agence de presse Ecofin. A s’en fier, les services réservés aux clients comprennent l’ouverture de compte Wari, le rechargement, le paiement de crédit téléphonique, l’envoi et réception d’argent  et le paiement des factures et abonnements TV.

Le service MyWari sur WhatsApp est actuellement disponible en français, anglais, espagnol, italien et portugais. Il le sera bientôt en russe et arabe. Cela permettra à Wari de répondre aux besoins d’une clientèle plus large dans le but accroître sa présence sur différents continents et dans différentes langues.

De plus, la disponibilité des services financiers de Wari sur WhatsApp permettra à des millions de consommateurs de facilement initier des transactions financières, quel que soit l’endroit où ils se trouvent dans le monde.

« Nous travaillons depuis plusieurs mois à la globalisation de notre plateforme par le biais d’acquisitions stratégiques et de partenariats sur tous les continents. Nous poursuivons notre développement des services et des canaux de distribution, toujours dans le but de créer un standard pour interconnecter les personnes dans tous les pays et de faire de l’inclusion financière une réalité, construisant ainsi le monde de demain », déclare Kabirou Mbodje, Président et CEO de Wari.

Cette offre sur WhatsApp est, pour l’entreprise dans sa vision d’offrir à ses clients des services innovants au travers d’interfaces intuitives et de se positionner comme une plateforme pionnière dans le monde digital tout en poursuivant son développement global.

« Ce nouveau partenariat avec WhatsApp confirme notre objectif stratégique d’assurer l’accessibilité de nos services clés au grand public grâce à l’évolution numérique », conclut Kabirou Mbodje.

Des intégrations similaires ont été constatées ces derniers mois mais c’étaient au niveau des banques.

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *