«L’Afrique Excelle»: Une vingtaine de startups africaines retenues par la Banque mondiale

«L’Afrique Excelle»: Une vingtaine de startups africaines retenues par la Banque mondiale

On connait désormais les 20 startups technologiques retenues en Afrique francophone pour le programme « L’Afrique Excelle ». La liste des participants a été dévoilée mardi dernier par la Banque mondiale, organisatrice de la formation. Par ce projet, les bénéficiaires pourront se former auprès des experts du numérique et entrer en contact avec des investisseurs.

Parmi les startups choisies pour le programme qui se déroule du 24 au 30 mars prochain au Mali, on note la présence de « StarNews Mobile ». Spécialisée dans le domaine des médias, cette jeune pousse est disponible sur les marchés du Cameroun, du Congo et de la Côte d’Ivoire. Egalement, « Lifi Led »basé sur les technologies propres au Burkina Faso et à Madagascar ou encore « GiftedMom » qui œuvre dans le domaine de la santé.

Au cours de cette semaine, elles bénéficieront de formations et d’un mentorat intensifs. Elles seront également présentées à des investisseurs lors des conférences AfroBytes et VivaTech, qui auront lieu à Paris du 15 au 18 mai prochain. Avec des carnets d’adresses bien fournis, ces startups pourront ainsi lever des fonds compris entre 250.000 et 5 millions de dollars.

Selon l’institution de Bretton Woods, ces entreprises commercialisent déjà leurs produits ou services sur plusieurs marchés d’Afrique francophone, affichent un chiffre d’affaires solide et sont bien positionnées en matière de croissance et d’expansion transfrontalières.
Adaptation francophone du programme XL Africa, « L’Afrique Excelle » vise selon la Banque mondiale, à faciliter des liens plus resserrés entre entrepreneurs d’Afrique anglophone et francophone, tout en soutenant ceux vivant dans des écosystèmes numériques moins développés, précisément ceux de pays fragiles.

Pour rappel, cette crème de 20 startups n’est que la première étape. La résidence au Mali sera clôturée, par une séance de pitchs au cours du Sommet des investisseurs d’Afrique francophone (FAIS). Cette étape sera suivie d’une sélection de 10 d’entre les 20 startups pour participer à une seconde semaine de formation résidentielle en France en mai prochain.

Ahlin ACCROBESSI

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

error: Content is protected !!