Santé : Aymard Djadchin veut simplifier la gestion des hôpitaux avec Hospisoft

Santé : Aymard Djadchin veut simplifier la gestion des hôpitaux avec Hospisoft

Pourtant inconnu du public camerounais, Aymard Djadchin vient de rejoindre le cercle étroit des pièces maitresses de l’entrepreneuriat comme Olivier Madiba, Rebecca Enonchong, Arthur Zang ou encore Arielle Kitio. Cet ingénieur en conception informatique est, en effet, le vainqueur du « We data Challenge », un concours organisé par LumenAi à l’Université de Pau en France. Cette compétition récompense les meilleurs projets portant sur l’intelligence artificielle.

Sa plateforme Hospisoft ambitionne d’automatiser l’administration d’un hôpital. Outre ce paramètre, l’application est dotée d’une intelligence artificielle qui participe à l’élaboration d’un diagnostic médical crédible. De manière concrète, la plateforme permet de guider efficacement les patients dans les hôpitaux, de leur entrée à leur sortie, en leur concevant automatiquement un dossier médical digital où seront inscrits leurs principes cliniques et autres informations administratives correspondantes à leur passage dans ce centre de santé.

L’intelligence artificielle dans le fonctionnement de cette application permet aux médecins de dresser des constats médicaux fiables et dépouillés de toute erreur. Grâce à cette création, l’entrepreneur camerounais veut bouleverser la gérance des hôpitaux au Cameroun, en Afrique et dans le monde. Une ambition noble pour ce pur produit du système éducatif camerounais.

Aujourd’hui, l’application Hospisoft est disponible dans certaines formations sanitaires des villes de Douala et Yaoundé. Rassuré, Aymard Djadchin ne compte pas dormir sur ses lauriers. « Nous envisageons couvrir toute l’Afrique centrale avec notre logiciel de gestion puis couvrir tout le monde entier avec l’aide au diagnostic » clame t-il.

Avec Universal Software, « nous devons devenir le modèle en matière de software en Afrique pour produire les meilleurs logiciels performants, souples et à la pointe de la technologie » ajoute l’ingénieur.

Le passionné adepte du travail et de l’esprit d’équipe recommande aux jeunes entrepreneurs de prendre conseil chez ceux qui ont déjà fait leurs preuves. Il les invite aussi à tirer toujours des leçons de leurs insuccès, de les changer en victoires et de ne jamais régresser face aux obstacles.

Crédit photo : Universal software

AHLIN ACCROBESSI

 

Related Post

One Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *