Développement du numérique: Le Bénin veut s’inspirer de l’Estonie

Développement du numérique: Le Bénin veut s’inspirer de l’Estonie

Une e-gouvernance pour rendre l’administration nationale performante, c’est l’un des souhaits du président béninois  Patrice Talon. Il a pour cela fait appel à l’expertise de l’Estonie. La petite nation de l’Union européenne est une championne toute catégorie confondue de l’e-administration. Sa présidente Kersti Kaljulaid, était en visite officielle à Cotonou la semaine dernière. Un séjour au cours duquel deux accords en matière de numérique ont été signés.

Le premier est lié au partenariat stratégique dans le domaine de l’e-gouvernance et de la cyber sécurité et le second sur la collaboration technique en matière d’e-gouvernance au profit des employés publics. En décembre 2016, les Béninois étaient étonnés de voir leur président se rendre dans ce pays peu connu. Et Patrice Talon de s’expliquer devant la presse: « Moi j’ai un défaut. Je cherche avec dévouement et ardeur l’expertise partout où elle se trouve. Et l’Estonie est un pays qui suscite l’admiration en matière de numérique. »

En effet, le pays a réussi l’exploit de passer du « tout papier » au « tout numérique » puisque la population n’imprime plus rien depuis des années. Les Estoniens paient leurs impôts, votent ou surveillent leur santé en ligne. Des prouesses que la présidente de l’Estonie, Kersti Kaljulaid explique par l’évolution significative du numérique dans beaucoup de secteurs du pays. Le digital représente en effet 5% du PIB en Estonie.

Pour le ministre du Plan et du Développement Abdoulaye Bio Tchané, le numérique est important pour le Bénin, raison pour laquelle le gouvernement s’évertue à le mettre au cœur des activités. « Notre pays mise principalement sur quatre domaines importants: l’agriculture, le tourisme, l’économie du savoir et surtout l’économie digitale pour sa mutation. L’économie numérique est l’une de nos priorités catégorielles mais en même temps, une priorité qui est collatérale », précise-t-il. Il ajoute que le gouvernement ambitionne de se servir de l’économie numérique pour propulser les autres secteurs de croissance.

Crédit photo : Ministère affaires étrangères Bénin

 

AHLIN ACCROBESSI

Related Post

One Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *