L’entrepreneuriat au cœur de l’ « Africa Talks Jobs »

L’entrepreneuriat au cœur de l’ « Africa Talks Jobs »

Plus de 160 représentants de plusieurs secteurs provenant de toutes les régions d’Afrique, ainsi que de l’Europe se sont retrouvés à la Commission de l’Union africaine (CUA) à Addis-Abeba les 30 et 31 octobre 2018 dans le cadre de l’Africa Talks Jobs. Ils ont ensemble échangé sur la manière de promouvoir l’entrepreneuriat et les startups dirigées par des jeunes sur le continent.

Selon un communiqué de presse distribuée par APO, « Les participants ont discuté de la manière de fournir à la prochaine génération de l’Afrique les compétences utiles qui augmentent la productivité des entreprises – notamment des façons d’engager le secteur privé dans le développement des compétences ».

Cette édition a permis aux différentes parties prenantes de faire des recommandations pouvant aller dans le sens du développement de la culture entrepreneuriale dès la base. Pour un écosystème d’entrepreneurial favorable, l’Union africaine et les États membres sont conviés à améliorer puis mettre  en œuvre des approches adéquates en matière de politique, institutionnelle et réglementaire pour promouvoir l’entrepreneuriat chez les jeunes.

Dans le même sens,  il a été suggéré que le  système éducatif puisse être un catalyseur dans la préparation des jeunes pour l’entrepreneuriat. Ainsi, de la petite enfance jusqu’à l’enseignement supérieur, des expériences d’apprentissage concret et l’acquisition de compétences pratiques doivent être mises en valeur.

Le renforcement des partenariats entre le secteur privé et les pourvoyeurs d’éducation a été aussi souligné pour dit-on avoir « les  ressources techniques et financières pour soutenir les startups dirigées par des jeunes via l’établissement de pôles d’incubation et de centres d’entrepreneuriat nationaux et régionaux ».

Le  Commissaire de l’UA en charge des ressources humaines, des sciences et de la technologie, S.E. la professeure Sarah Anyang Agbor, a souligné que : « les partenariats stratégiques et la collaboration avec le secteur privé sont la clé pour exploiter au mieux la démographie de la jeunesse, créer de l’emploi et promouvoir l’entrepreneuriat chez les jeunes ».

Crédit photo : APO

Related Post

One Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

error: Content is protected !!