Nigeria: un comité d’inclusion financière pour vulgariser le mobile money

Nigeria: un comité d’inclusion financière pour vulgariser le mobile money

MTN, Airtel, Glo, 9Mobile et Ntel ont mis en place, la semaine dernière, leur Commission pour moderniser l’inclusion financière dans le pays. Un organe directeur qui constitue leur réponse à la maigre adoption du mobile money, depuis cinq ans. Alors que ce genre de transactions monétaires connait une augmentation en Afrique subsaharienne, le Nigéria peine à prendre le train en marche. Selon la Commission nigériane des communications (NCC), le taux de pénétration du mobile money dans le pays est seulement de 1%. Il ne touche que deux millions sur près de 198 millions d’habitants.

Le régulateur explique ce taux de pénétration par le faible ratio de bancarisation. « Le mobile money était conduit par les banques. Or, dans d’autres contrées, où le programme est prospère, c’est parce qu’il a été piloté par des compagnies de téléphonie mobile. Si nous voulons réformer le paysage numérique du Nigeria, nous devons relancer l’écosystème mobile, qui inclut le système d’argent mobile », explique le vice-président de la NCC, Pr Umar Danbatta.

Les opérateurs télécoms s’engagent donc à prendre des mesures fortes pour accélérer l’évolution de ce segment de marché du mobile. Le Comité fonctionnera au sein de l’Association des opérateurs de télécommunications agréés du Nigéria (ALTON) avec deux objectifs : conduire un plan de sensibilisation pour renforcer la culture financière des Nigérians et combiner la base mobile des sociétés télécoms pour installer un réseau de plus grande ampleur qui permettra d’atteindre un taux d’inclusion financière totale de 80%, d’ici 2020.

Pour Gbenga Adebayo, le président de l’ALTON, « l’inauguration de cette commission est une première étape positive et essentielle pour atteindre nos buts d’amélioration de l’inclusion et de l’instruction financière […] La base de données des abonnés des télécommunications est la plus intégrale, notre couverture est large, ce qui montre la puissance de notre groupe pour contribuer à résoudre certains des défis auxquels les Nigérians ont été confrontés jusqu’à présent.

Ahlin ACCROBESSI

Related Post

error: Content is protected !!