La Guinée inaugure son tout premier point d’échange Internet

La Guinée inaugure son tout premier point d’échange Internet

Comme annoncé en début d’année, le Premier ministre de Guinée, Kassory Fofana a procédé à l’inauguration du tout premier point d’échange Internet   « IXP-Guinée »du pays. L’infrastructure télécoms, mise en place par le ministère des Postes, des Télécommunications et de l’Economie numérique va participer à rénovation de la connectivité Internet nationale grâce à la mise en commun, par les opérateurs et fournisseurs de services, de leurs réseaux respectifs.

Kassory Fofana a affirmé qu’ une infrastructure internet de ce type permet d’attirer des entreprises étrangères qui ont l’habitude de trouver un nœud d’échange et des facilités d’achat de capacité internet pour mieux se rapprocher de leurs clients. « Grâce à Internet, on peut fabriquer, modifier, partager, consommer différemment. On peut également aborder les questions de santé, d’agriculture, des transports, d’environnement, d’éducation et de formation, d’une façon plus systémique », a indiqué le chef du gouvernement.

Cette inauguration du point d’échange internet national révèle d’une stratégie régionale et continentale. Le but est de parvenir à introduire la Guinée dans un réseau de connexion africain. En étant à la pointe de cette impulsion de connexion panafricaine, la Guinée peut attendre y jouer un rôle supérieur et, devenir l’un des points d’interconnexion régionale.  Ce point d’échange internet vient aussi raffermir la connectivité du pays en faisant en sorte que l’ensemble du trafic local des opérateurs mobiles et fournisseurs d’accès internet ne passe plus par des liaisons internationales.

C’est une composante inéluctable pour améliorer les coûts et réformer la qualité du réseau. Le déplacement du point d’interconnexion de l’international à Conakry permettra aux opérateurs et fournisseurs d’accès internet de ne pas encombrer la bande passante internationale et donc de réaliser des économies. Il favorisera aussi la diminution du temps d’attente dans les échanges nationaux, en économisant le temps entre le point de peering international –Conakry pour les communications nationales.

Ahlin ACCROBESSI

Related Post

One Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

error: Content is protected !!