Ghana : Vers une hausse des  tarifs télécoms

Ghana : Vers une hausse des  tarifs télécoms

Le Ghana tend vers une hausse des tarifs télécoms. Vodafone, AirtelTigo et MTN augmenteront leurs tarifs à partir du 1er novembre prochain. C’est une annonce faite par la Chambre des télécommunications du Ghana en fin de semaine dernière.

En fait, la taxe nationale sur l’assurance maladie (NHIL) et la taxe sur le fonds fiduciaire pour l’éducation du Ghana (GETFL) seront dissociées de TVA.

La chambre ghanéenne des télécommunications a déclaré que MTN, Vodafone et AirtelTigo « qui sont des personnes morales responsables respecteraient pleinement les lois ghanéennes et assureraient la distinction entre la TVA et les nouvelles taxes découlant de leurs origines et fondements juridiques distincts ».

Ces deux nouveaux prélèvements justifient peu ou prou la  hausse des tarifs en vue.  Les autorités ghanéennes estiment vouloir «  donner effet à la conversion de NHIL et de GETFL en redevances non soumises au mécanisme des entrées-sorties et de les dissocier de la TVA en supprimant l’option de déductibilité de la taxe en amont », précise Kenneth Ashigbey, PDG de la Chambre des télécommunications du Ghana qui a signé une déclaration d’identité distincte de la TVA et distincte de la TVA

Les clients devraient attendre le changement à partir du 1er novembre. Cependant, ils seront informés par leurs fournisseurs de services s’il y a d’autres changements. « Comme prévu, l’incidence des deux nouvelles taxes concernera donc les consommateurs et entrainera une augmentation du coût des services de télécommunication. Les clients des services de télécommunication seront avertis par leurs fournisseurs de services avant toute modification. Les modifications attendues entreront en vigueur le 1er novembre 2018 », apprend-on  d’un communiqué de presse.

Les internautes sont tout sauf contents. Certains que nous avons pu lire ont été très critiques à l’égard de cette annonce. Ils vont jusqu’à parler de décisions « stupides » venant d’un pouvoir qui fait le tour du monde pour emprunter et mendier.

 

Lyda Gbadji et Assou Afanglo

Related Post

One Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

error: Content is protected !!