Mahamadi Rouamba : Quand sociologie et technologies numériques s’embrassent

Mahamadi Rouamba : Quand sociologie et technologies numériques s’embrassent

C’est l’histoire d’un directeur de société qui a fait de l’entrepreunariat son sacerdoce. Quand le fondateur de l’incubateur BeoogoLAB, s’inscrivait en sociologie, à l’Université de Ouaga 1, il n’avait jamais songé à intégrer la grande famille des entrepreneurs du numérique. La carrière le conduira pourtant à accorder un intérêt particulier à l’impact des TIC sur les mouvements sociaux. « Je connaissais mieux cette matière que les autres pour avoir travaillé dessus au lycée au cours d’un exposé », se rappelle Mahamadi Rouamba pour expliquer son choix.

L’entrepreneur burkinabè intégrera plus tard l’université Aube Nouvelle de la capitale pour suivre un master en gestion de projet. En 2013, il dirigera la société de conseil en transformation numérique dénommée Tic Analyse. Ses nombreuses réalisations portent chacune en elles une étude sociologique approfondie suivie d’un souci de voler au secours de la société burkinabé et de soulager certains de ses maux.

En témoigne Health Burkina, application mobile consacrée au combat du taux élevé de mortalité infantile en milieu rural. Une autre s’intéresse à l’information et la sensibilisation des jeunes sur l’éducation sexuelle. Ses travaux sont distingués, ce qui lui permet d’intervenir dans plus de soixante projets parrainés par l’État burkinabé, des associations ou encore des organismes internationaux.

Mahamadi Rouamba est aussi un guide enthousiaste qui accompagne volontairement les jeunes entrepreneurs. Il regrette le manque de confiance des institutions bancaires aux start-up : « Quand les jeunes débutent leurs projets, les fonds d’investissement et les banques attendent qu’ils soient crédibles avant d’injecter leurs sous. Mais personne ne les accompagne pour qu’ils soient prêts ».

Une raison qui l’a poussé en 2015, à mettre en place BeoogoLab qui soutient les jeunes porteurs de projets novateurs à travers une méthodologie organisée en trois étapes : la maturation, qui consiste à convertir une idée en projet concret. Ensuite vient l’incubation, qui organise les références d’affaires. Et ensuite l’accélération, qui consiste à dresser le business plan.

 

Related Post

One Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

error: Content is protected !!