Congo-Brazzaville : Les nouvelles technologies au cœur du Jcertif

Congo-Brazzaville : Les nouvelles technologies au cœur du Jcertif

La rencontre annuelle Jcertif dédiée aux échanges autour des nouvelles  technologies se déroule du 27 au 29 septembre à Brazzaville au Congo. Pour la huitième fois dans l’histoire, elle rassemble un public de passionnés ou non des Technologies de l’information et de la communication (TIC) autour du thème : «vers les nouvelles possibilités du numérique ».

Après la ville de  Pointe-Noire, le cap est mis sur Brazzaville par la communauté Jcertif internationale. Elle a organisé cette édition grâce à une collaboration avec Oracle Corporation et Google, l’Agence de régulation des postes et communications électroniques (Arpce) de même qu’Airtel Congo.

Cette rencontre permet aux différents participants de mieux comprendre l’intelligence artificielle et la réalité augmentée. Des notions qui sont apparues il y a quelques années mais qui changent profondément la façon de travailler des uns et des autres.  Les trois jours que durent cette conférence permettront de passer au peigne fin ces technologies et de procéder à des démonstrations au fur et à mesure.

« Nous sommes passés des applications dans le téléphone, à celles dans les nuages (cloud, ndlr). En huit ans, nous avons accompagné des milliers de développeurs et inspiré toute une génération », a affirmé  Bombhel, président de Jcertif internationale.

Pour le ministre en charge de l’économie numérique, Léon Juste Ibombo, cette conférence constitue un espace de promotion des entreprises locales. Elle devrait permettre à divers acteurs d’échanger et de partager des informations entre elles. Le ministre reste cependant convaincu que le progrès des nouvelles technologies ne saurait reposer dans les mains du gouvernement ou de quelque acteur que ce soit.  C’est plutôt un travail collectif.

« La promotion et la vulgarisation du numérique ne peuvent en aucun cas être l’apanage du gouvernement. Elles impliquent la participation de tous les acteurs pour accompagner le développement tant souhaité. Cette 8e édition de JCertif vient donc à point nommé », a-t-il poursuivi.

 

Related Post

One Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

error: Content is protected !!