Togo : Amazones 3.0, la première armée digitale est déployée

Togo : Amazones 3.0, la première armée digitale est déployée

Elles sont jeunes et férues des Technologies de l’information et de la communication (TIC). Elles sont des Amazones 3.0, une douzaine de dames désormais aguerries et prêtes à apporter leurs touches au secteur technologique du Togo. La toute première promotion –Bella Bellow– de ce programme de Jimscamp  vient de prendre son envol ce vendredi 17 août.

C’est quoi Amazones 3.0 ?

Le programme Amazones 3.0 consiste à former des jeunes femmes dont l’âge est comprise entre 17 et 25 ans aux métiers du numérique. A cela s’ajoute l’apprentissage de langues d’affaires que sont l’anglais et le chinois. Durant trois mois, la première promotion a été formée sur les réseaux sociaux et le blogging, le développement web et le graphisme notamment.

Au-delà de la formation, l’idée est de créer une forte communauté de jeunes africaines, amener les unes à travailler en synergie avec les autres. Cela implique la création et la mise en œuvre de projets de groupes à fort impact sur la communauté.

 

Un programme sur fond propre

Ce programme de formation est voulu à but non lucratif par ses initiateurs. Et ça l’est ! Malgré le manque de moyens surtout financiers, ils ont tenu jusqu’au bout en déployant ainsi la toute première armée des Amazones 3.0 pour le Togo, l’Afrique et le monde. Néanmoins, pour qu’il n’y ait de 1 sans 2, Jimscamp se dit ouvert aux personnes physiques ou morales souhaitant apporter un coup de main à l’éclosion des talents féminins tant cachées dans le domaine technologique. « On n’avait pas pratiquement pas de grand moyens mais avec la détermination et la foi, on est fier de cette première promotion », nous confie le coordinateur du programme, Marcellin Tsamédi.

En raison des sollicitations venant des autres pays de la sous-région, «  Le prochain défi est de faire très bientôt la deuxième édition de ce programme. Nous souhaitons faire des levées de fonds pour qu’ensemble  nous puissions donner un nouveau souffle à l’Afrique », émet le coordonnateur comme un vœu.

Les regards restent désormais braqués à 360° sur ces jeunes femmes dont l’arme de combat n’est rien d’ordre que les souris, clavier, ordinateurs et connexion internet.

Toute l’équipe de Tech en Afrique souhaite bon vent au programme Amazones 3.0 !

Related Post

error: Content is protected !!