Lesotho a la 5G

Lesotho a la 5G

Lesotho, Etat incrusté au sein de l’Afrique du sud vient de monter son débit internet. Il passe à la 5G grâce à l’opérateur Vodacom.

Le vent de la 5G souffle sur le continent africain. Au moment où la plupart des pays se battent à mort pour migrer vers la 4G, d’autres pas forcément ‘géants’ sont entrain de faire des exploits. L’exemple du Lesotho avec l’opérateur Vodacom confirme cela. Selon les informations, l’opérateur rassure que son très haut débit avoisine celle de la fibre optique.

L’entreprise a dans un communiqué vanté les mérites du continent et de ceux qui y sont avec toutes les potentialités existantes. Développer certaines technologies ne relèverait pas du génie mais de la volonté et de la disponibilité d’un certain nombre de conditions. Ce qui signifie que d’autres pays peuvent aussi rentrer dans la danse de la 5G dans d’autres régions de l’Afrique. Tout se résume à la volonté.

« Vodacom s’enorgueillit d’être le leader du marché et nous sommes très heureux d’être le premier à fournir des services 5G à des clients en Afrique. Ce que nous avons réalisé au Lesotho est une illustration de ce qui est faisable en Afrique si les fréquences nécessaires sont disponibles », se réjouit  Shameel Joosub, le directeur général du groupe sud-africain Vodacom. L’entreprise a pris une longueur d’avance sur ses concurrents.

L’avantage immédiat de la technologie 5G d’après le communiqué du Groupe Vodacom se résume au déploiement plus rapide de services à large bande avec des vitesses comparables à celles de la fibre optique. « Avec un accès rapide à cette nouvelle technologie, les entrepreneurs, les transformateurs du secteur et le gouvernement pourront à l’avenir travailler avec Vodacom pour développer et incuber des applications innovantes pour alimenter la transformation numérique au Lesotho », relève le communiqué.

La 5G est au Lesotho. L’Afrique du sud -au sein de laquelle se trouve ce petit Etat de 2 millions d’habitant- n’a par contre fait jusque-là qu’un test de la 5 G en février 2018 grâce à l’opérateur MTN. Quoi qu’il en soit, les vitesses pourraient aller de 50 jusqu’à 100 fois plus que la 4G actuelle.

 

Crédit photo : Tech central

Related Post

One Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

error: Content is protected !!