Agriculture et Big Data et Intelligence Artificielle, le pari de la société africaine RINTIO !

Agriculture et Big Data et Intelligence Artificielle, le pari de la société africaine RINTIO !

 

La structure RINTIO mise sur une agriculture moderne et connectée au Big Data et à l’Intelligence Artificielle. Elle a réuni le samedi 30 Juin 2018, à Azalaï Hotel La Plage de Cotonou, à l’occasion de la première édition de la conférence AgriDataDay, des acteurs du secteur agricole autour des enjeux des technologies de la donnée pour une productivité agricole accrue. Le thème de cette édition 2018 de l’AgriDataDay était : « Révolutionnons l’agriculture avec le Big Data et l’Intelligence Artificielle ».

L’Afrique a une population essentiellement agricole. RINTIO en a bien pris conscience et se propose de révolutionner l’agriculture africaine par l’usage des technologies en vogue au XXI ème et dont l’efficacité n’est plus un sujet à débat.

La conférence AgriData Day a été animée par un panel composé d’experts du Big Data, de l’Intelligence Artificielle et de l’Agronomie.Divers enjeux de l’impact des sciences de la donnée dans l’agriculture ont été évoqués, comme l’amélioration des rendements agricoles,la préservation de l’environnement et des ressources naturelles, le financement des paysans par les banques et structures de microfinance ou encore l’investissement privé dans la chaine agricole.

Les technologies permettant l’exploitation de la puissance des données favoriseront le développement des Fin Tech et Startup de l’agrobusiness, ainsi que la création de nouveaux emplois plus « sexy » pour la jeunesse africaine florissante, talentueuse et créative.

Michel Idjinou, le directeur de RINTIO lors de la conférence

Apports de l’IA et du Big Data à l’agriculture

Le Big Data peut collecter, traiter et stocker d’énormes quantités de données agricoles en temps (presque) réel. L’Intelligence Artificielle pour faire des simulations et prédictions en s’appuyant sur des modèles mathématiques adaptés au contexte Africain.

Grâce aux sciences de la donnée, les rendements agricoles pourront augmenter considérablement par : l’anticipation de la météo et des aléas climatiques, l’épandage et les engrais au bon moment et avec le bon dosage, le contrôle de l’arrosage avec précision, la récolte au bon moment ou encore la détection des maladies et prédiction de leur propagation. A noter que le contrôle de l’arrosage permet d’économiser de l’eau. Le bon usage des bons intrants chimiques avec le bon dosage favorise la préservation des ressources et de l’environnement ainsi que la santé des exploitants.

Le numérique pour booster l’agriculture, mais pas que

Bien entendu, les sciences de la donnée ne sont qu’un des nombreux leviers à actionner pour arriver à l’amélioration des conditions de vie des exploitants, à l’autosuffisance et à la sécurité alimentaire sur le continent et enfin à l’exploitation efficiente des cultures de rentes.

De nouvelles compétences à former

L’Afrique devra par ailleurs former de nouvelles compétences « Data Scientist » capables de valoriser les données agricoles. Ces experts modernes des sciences de la donnée travailleront en étroite collaboration avec les experts agronomes, pour apporter de la valeur ajoutée aux acteurs de la chaine agricole, de la production à la distribution en passant par la transformation.

Séance de question-réponses

Duniya Data, un socle de données agricoles s’appuyant sur le Big Data et l’IA

Il faut noter que cette conférence a été l’occasion pour RINTIO de faire d’autres annonces et pas des moindres. D’abord, les 10 talentueux codeurs et mathématiciens africains (2 Maliens, 2 Ivoiriens, 1 Camerounais et 5 Béninois) ont reçu leurs attestations de participation au camp technologique Rintio Big Data Bootcamp. Ce camp intensif de formation en codage s’est déroulé du 02 au 30 Juin à Ouidah. Les 10 participants sont la première génération de « Data Scientist » formés en Afrique par RINTIO.

RINTIO a présenté pour la première fois sa plateforme Duniya Data, conçue avec les technologies Big Data et IA, et qui se veut être un incontournable hub de données agricoles en Afrique. Ce socle de données agricoles actualisé en temps (presque) réel sera enrichi au fur et à mesure par d’autres services pour apporter de la valeur ajoutée à tous les acteurs de la chaine agricole.

Dans les prochains mois, RINTIO ouvrira un Data Lab pour soutenir les travaux de développement de la plateforme Duniya Data. RINTIO ouvrira les services et données de Duniya Data au public (développeurs, Fin Tech, startup, agrobusiness, smart farming).

Avec une approche inclusive, différents acteurs de la chaine agricole contribueront à l’enrichissement de ce socle de données intégrées, premier du genre en Afrique pour accélérer le développement de l’agriculture.

Pour clôturer la conférence, Acumen Network, partenaire clé de RINTIO a présenté sa solution AgroSfer pour le suivi des processus métier agricoles. AgroSfer, conçue avec les technologies Big data et IA, est une solution qui vient en support à l’exploitation agricole et aide à la décision.

Les sciences des données continuent  leur bonhomme de chemin en Afrique.

 

Related Post

error: Content is protected !!