Afrique du sud : Comment Aerobotics combine l’intelligence artificielle et l’agriculture

Afrique du sud : Comment Aerobotics combine l’intelligence artificielle et l’agriculture

En Afrique du sud, la startup Aerobotics est parvenue à intégrer l’intelligence artificielle à l’agriculture. Depuis quatre ans, elle se base sur les analyses de données, les algorithmes d’imagerie aérienne pour aider les agriculteurs à accroître les productions.

Les responsables de la startup ont misé sur une application Web basée sur le cloud et dénommée  Aeroview. En 2017, la société a lancé Aeroview Scout, une application mobile qui offre aux agriculteurs une vue d’ensemble de leurs vergers. Cette technologie leur permet d’avoir une idée sur l’état de leurs plantations. Ils disposent éventuellement d’informations sur la santé des arbres pour jouer sur les  rendements agricoles et accroître leurs recettes.

Ces solutions basées sur  l’intelligence artificielle (IA) aident  les agriculteurs à identifier les zones à problèmes dans le verger.  Ainsi, James Paterson et Benji Meltzer, les cofondateurs de  startup sont arrivés à dépasser leur pays pilote pour avoir des clients aussi bien au Kenya qu’au Zimbabwe.

Selon les explications de James Paterson, co-fondateur d’Aerobotics, « le logiciel d’Aerobotics, Aeroview, permet aux arboriculteurs d’identifier les problèmes précoces dans leurs vergers en utilisant une combinaison de données de satellites et de drones. Utilisés conjointement avec l’application Aeroview Scout d’Aerobotics sur leur téléphone portable, les agriculteurs peuvent localiser les zones problématiques avec une précision arbre par arbre ».

Levée de fonds

Quelques semaines plus tôt, Aerobotics a annoncé avoir bouclé une campagne de levée de fonds. Une somme d’environ 2 millions de dollars aurait été collectée auprès d’investisseurs d’après des bribes d’information à notre disposition. Le groupe bancaire Nedbank, la firme de capital-risque 4Di Capital, the Savannah Fund et AgFunder sont les investisseurs ayant participés à l’opération.

 

Un tour chez Google

Plus tôt en janvier 2018, Aerobotics a été sélectionnée comme  l’une des 24 startups à travers le monde choisies pour rejoindre le Launchpad Accelerator de Google à San Francisco. Aerobotics était l’une des trois startups africaines choisies. Cette initiative de Google cible les startups à fort potentiel de croissance.

Les startups ont bénéficié de deux semaines de formation toutes dépenses payées par le  siège de Google à la Silicon Valley, un mentorat personnalisé par des experts de Google et de la Silicon Valley, des opportunités mondiales pour sur le volet marketing et communication et du soutien continu pendant six mois après l’achèvement du programme.

De l’avis de James Paterson, l’accélérateur Google Launchpad a eu trois impacts principaux sur l’entreprise. Cela a apporté d’abord une nouvelle dynamique en termes d’organisation. Ensuite, le coaching a participé à renforcer la crédibilité de la jeune entreprise auprès des grandes organisations et enfin des spécialistes de renom ont appuyé l’équipe de
Data Science travaillant au sein d’Aerobotics.

Crédit photo : droneafrique

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

error: Content is protected !!