RD Congo : Claude Kikunda, auteur d’un véhicule de marque limousine

RD Congo : Claude Kikunda, auteur d’un véhicule de marque limousine

La République Démocratique du Congo recèle de grands talents dans plusieurs domaines à l’instar de l’automobile. C’est ce que prouve Claude Kikunda, un jeune étudiant congolais de 28 ans, auteur d’un véhicule de type limousine.

Titulaire d’une licence en relations internationales, ce dernier a fait de l’électromécanique, son domaine de prédilection. Une passion qui lui a été transmise dès l’âge de 6 ans par son père, un spécialiste de la mécanique automobile.

Le jeune entrepreneur a très tôt nourri le désir de fabriquer un véhicule destiné à la classe bourgeoise. C’est ainsi qu’au bout d’une année d’expériences, son rêve se concrétise. Il parvient à créer la première voiture de luxe Made In RD Congo à partir d’une épave de voiture et d’autres pièces provenant des magasins automobiles du pays.

Selon Claude, son auto est le fruit d’un travail méticuleux, effectué en amont, car, il a fallu étudier le modèle de base, définir l’emplacement du nouveau châssis, fabriquer la presse pour donner forme au châssis et à la toiture du véhicule.

En vue de répondre aux normes de qualité nécessaires, le prototype du véhicule a occasionné un important investissement. « J’ai dépensé au moins 13 000 dollars américains en termes d’achat de matériels et autres accessoires pour arriver à faire en sorte que la limousine remplisse les critères exigés en termes de confort, de longueur et autres éléments connus de nous techniciens », rassure-t-il.

Placée en mode location, la limousine qui fonctionne à merveille, est sollicitée par la population congolaise pour des événements locaux, en l’occurrence les mariages.

Pour ce jeune prodige, originaire de Lubumbashi, cette réalisation n’est qu’une étape d’un projet. Son ambition est d’ouvrir une usine automobile afin de passer de l’étape de la production à celle de la commercialisation.

« Je compte lancer un autre prototype de la même limousine qui cette fois sera adaptée aux routes généralement cabossées de notre ville. Et aussi une voiture électrique. Je voudrais également monter une usine locale de montage des équipements pour véhicules » , explique-t’il.

Le public a été enthousiasmé par les prouesses de ce fils du pays, reçu et félicité par les autorités congolaises.

De telles initiatives se doivent d’être accompagnées. A cet effet, Claude Kikunda souhaite obtenir le soutien des bonnes volontés pour faire évoluer ses œuvres.

 

Crédit photo : fadyambroise

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *